Améliorer sa technique

22 Termes essentiels pour débuter la photo

Pinterest LinkedIn Tumblr

L’apprentissage de la photographie peut sembler difficile, surtout lorsqu’on est confrontĂ© Ă  toutes sortes de jargon technique qui nous laisse perplexes. Comprendre les termes, les dĂ©finitions et le jargon de la photographie est une premiĂšre Ă©tape cruciale pour amĂ©liorer vos compĂ©tences en tant que photographe dĂ©butant.

En effet, les guides pratiques et les cours pour vous améliorer en photo sont pleins de nouveaux termes et concepts. La premiÚre étape est donc de les assimiler pour mieux progresser.

Voici donc 22 termes indispensables que tout photographe devrait connaĂźtre :

Exposition

L’exposition est la luminositĂ© d’une image. Une image est crĂ©Ă©e lorsque le capteur de l’appareil photo est exposĂ© Ă  la lumiĂšre. Une photo sombre est considĂ©rĂ©e comme sous-exposĂ©e, car elle n’a pas Ă©tĂ© exposĂ©e Ă  suffisamment de lumiĂšre ; une photo claire est surexposĂ©e, car elle a Ă©tĂ© exposĂ©e Ă  trop de lumiĂšre.

L’exposition est contrĂŽlĂ©e par l’ouverture, la vitesse d’obturation et la sensibilitĂ© ISO.

Ouverture

En termes simples, c’est la taille de l’ouverture de l’objectif. ConsidĂ©rez l’objectif comme une fenĂȘtre — de grandes fenĂȘtres laissent entrer plus de lumiĂšre, tandis que de petites fenĂȘtres en laissent entrer moins. Une grande ouverture laissera donc entrer plus de lumiĂšre dans l’image pour une photo plus lumineuse, tandis qu’une ouverture plus petite laissera entrer moins de lumiĂšre.

L’ouverture se mesure en diaphragmes f ; un petit diaphragme comme f/1,8 est une ouverture large, un grand diaphragme comme f/22 est trĂšs Ă©troit.

L’ouverture est l’un des trois rĂ©glages de l’appareil photo qui dĂ©terminent l’exposition d’une image.

L’ouverture influe Ă©galement sur la mise au point. Avec de grandes ouvertures (f1.8), on obtient un arriĂšre-plan flou et crĂ©meux. Au contraire, des ouvertures Ă©troites (f/22) maintiennent une plus grande nettetĂ© de l’image.

Retrouvez ici notre “guide complet sur l’ouverture”

Obturateur

L’obturateur est la partie de l’appareil qui s’ouvre et se ferme pour laisser entrer la lumiùre et prendre une photo.

Il existe plusieurs types d’obturateurs. En voici quelques exemples :

Obturateurs mécaniques

débuter la photo - les différents types d'obturateur 1
débuter la photo - les différents types d'obturateur 2

Obturateurs Ă©lectroniques

débuter la photo - les différents types d'obturateur (obturateur numérique)

À gauche, un obturateur dit global ou tous les pixels s’éteignent en mĂȘme temps. À droite un obturateur dit roulant, ou les lignes de pixels s’éteignent les unes aprĂšs les autres.

DĂ©clencheur (d’obturateur)

C’est le bouton sur lequel vous appuyez pour dĂ©clencher l’obturateur et ainsi prendre votre photo.

Vitesse d’obturation

La vitesse d’obturation est la durĂ©e pendant laquelle l’obturateur reste ouvert lors de la prise photo. Elle est Ă©crite en secondes ou fractions de seconde : 1/3000, 1/200, 1″


Plus l’obturateur reste ouvert longtemps, plus il y a de la lumiùre qui rentre.

À noter que tout ce qui bouge lorsque l’obturateur est ouvert sera flou dans l’image finale. Si c’est tout l’appareil photo qui bouge lorsque l’obturateur est ouvert, vous n’aurez plus qu’à reprendre votre photo. C’est d’ailleurs pour cela que les trĂ©pieds sont nĂ©cessaires pour des expositions longues.

Differentes Vitesses D Obturation

Retrouvez ici notre “guide complet sur la vitesse d’obturation”

Exposition longue

Une exposition longue est une image qui a Ă©tĂ© exposĂ©e pendant une longue pĂ©riode. Cette technique est utile pour photographier des objets immobiles en basse lumiĂšre (souvent utilisĂ©s par les photographes de paysages), ou pour rendre des objets en mouvement « artistiquement » flou.

vitesse-d-obturation-lente-b
Avec une exposition lente, les voitures ne sont pas figées et on obtient des belles trainées lumineuses de nuit

ISO

Le rĂ©glage ISO est le dernier des 3 paramĂštres qui contrĂŽle l’exposition. Il dĂ©termine la sensibilitĂ© du capteur de votre appareil Ă  la lumiĂšre.

Par exemple, un ISO de 100 signifie que l’appareil photo n’est pas trĂšs sensible — parfait pour la prise de vue Ă  la lumiĂšre du jour. Un ISO 3200 signifie que l’appareil est beaucoup plus sensible Ă  la lumiĂšre, vous pouvez donc utiliser cet ISO plus Ă©levĂ© pour prendre des photos en basse lumiĂšre.

Il faut savoir cependant que les images Ă  ISO Ă©levĂ©s semblent ĂȘtre granuleuses et moins dĂ©taillĂ©es. On appelle ça le bruit numĂ©rique.

Retrouvez ici notre “guide complet sur le rĂ©glage ISO”

Bruit (numérique)

Le bruit est simplement de petites taches dans une image, parfois aussi appelĂ©es grain. Les images prises Ă  des ISO Ă©levĂ©s ont plus de bruit, il est donc prĂ©fĂ©rable d’utiliser l’ISO le plus bas possible tout s’adaptant Ă  la scĂšne photographiĂ©e.

Post Production

La postproduction (souvent simplement appelĂ© Post) est tous les traitements qui sont apportĂ©s Ă  une image par l’intermĂ©diaire de logiciels.

Les logiciels les plus connus : Lightroom, Photoshop, Luminar

Et retrouvez nos test d’AirMagic et de Photolemur proposant un post-traitement de vos photos gĂ©rĂ© par IA et donc de façon automatique.

Correction d’exposition

La correction d’exposition est un moyen d’indiquer Ă  l’appareil photo que vous souhaitez que votre photo soit plus claire ou plus foncĂ©e. On parle de STOPs, les nombres nĂ©gatifs donnant une image plus sombre et les nombres positifs donnant une image plus claire. Je vous conseille cet article pour bien comprendre ce qu’est un STOP :

Bokeh

Le Bokeh est le flou crĂ©Ă©, gĂ©nĂ©ralement en arriĂšre-plan d’une photo. C’est un effet soignĂ© souvent utilisĂ© dans la photo de portrait pour dĂ©tacher son sujet du reste de l’image. Le bokeh est crĂ©Ă© par l’utilisation de larges ouvertures (f/1,8).

Bokeh

Mode rafale

Quand ce mode est activĂ© sur votre appareil, l’appareil photo continuera Ă  prendre des photos tant que vous maintiendrez le dĂ©clencheur enfoncĂ©, ou jusqu’à ce que la mĂ©moire tampon de votre appareil soit pleine (ce qui est une façon sophistiquĂ©e de dire que l’appareil ne peut plus traiter de photos).

Profondeur de champ

La profondeur de champ est un terme qui fait référence à la partie de votre image qui sera nette. Lorsque vous faites la mise au point sur votre sujet, il y a une plage de distance devant et derriÚre ce point qui restera nette.

Profondeur De Champs

La profondeur de champs dĂ©pend de l’ouverture de votre objectif et de sa distance focale.

Les portraits ont souvent un arriùre-plan flou, c’est-à-dire avec une faible profondeur de champ. Cela permet de faire ressortir votre sujet !

Les paysages, en revanche, ont souvent une plus grande partie de l’image mise au point — c’est-à-dire une grande profondeur de champ, avec une grande plage de distance qui reste nette.

Distance focale

La distance focale dĂ©crit la distance en millimĂštres entre l’endroit oĂč les rayons lumineux frappent l’objectif pour la premiĂšre fois et l’endroit oĂč ils atteignent le capteur de l’appareil.

Par exemple, sur un objectif d’une focale de 300 mm, la lumiĂšre prend 300 mm pour ĂȘtre dirigĂ©e jusqu’au capteur de l’appareil photo. Plus cette distance est grande, plus votre image sera zoomĂ©e !

Zoom Optique Vs Numérique

Un zoom numĂ©rique signifie que l’effet zoom est obtenu Ă  l’aide d’un logiciel et non de parties physiques de l’appareil photo. Le zoom optique est toujours mieux que le numĂ©rique, car il est obtenu Ă  l’aide des Ă©lĂ©ments physiques de votre objectif.

Il n’y a donc pas de perte de qualitĂ© lorsque vous zoomez avec un zoom optique.

Format de fichier

Le format de fichier est la façon dont votre appareil photo enregistrera les images. Les fichiers bruts (ou RAW) contiennent plus d’informations que les fichiers JPEG, ce qui les rend plus adaptĂ©s Ă  l’édition photo dans les logiciels d’édition (postproduction).

Fichiers bruts (RAW)

RAW est un type de fichier qui donne au photographe plus de contrĂŽle sur l’édition photo (postproduction). Un fichier RAW est considĂ©rĂ© comme le nĂ©gatif numĂ©rique d’une photo. En effet, un fichier JPEG est traitĂ© directement par votre appareil et n’est donc plus exactement ce qui a Ă©tĂ© recueilli par le capteur.

Mise au point

C’est le processus qui vise Ă  rendre votre image ou une partie de votre image nette. Cette mise au point est effectuĂ©e automatiquement par votre appareil ou manuellement par vous en tournant la bague de zoom sur votre objectif.

Mode manuel

Le mode manuel permet au photographe de rĂ©gler l’exposition lui-mĂȘme au lieu de laisser l’appareil s’en charger automatiquement.

En mode manuel, vous choisissez vous-mĂȘme l’ouverture, la vitesse d’obturation et l’ISO.

Il y a aussi des modes semi-manuels comme :

 â€ą la prioritĂ© d’ouverture (oĂč vous choisissez uniquement l’ouverture)
 â€ą la prioritĂ© d’obturation (oĂč vous choisissez uniquement la vitesse d’obturation) 

Mode manuel peut Ă©galement faire rĂ©fĂ©rence Ă  la mise au point manuelle, oĂč vous faites la mise au point vous-mĂȘme au lieu d’utiliser l’autofocus.

Time laps

Un time-laps est une vidĂ©o crĂ©Ă©e Ă  partir de l’assemblage de plusieurs photos prises ensemble de la mĂȘme chose Ă  des moments diffĂ©rents. Ne confondez pas un Time laps avec une exposition longue, qui est une image unique avec un long temps de pose.

Viseur

C’est par ce trou que vous regardez pour prendre vos photos. Certains appareils photo numĂ©riques n’en ont pas et n’utilisent que l’écran, mais tous les reflex numĂ©riques et la plupart des appareils sans miroir les utilisent.

Balance des blancs

Selon la source lumineuse (soleil, ampoules
), la lumiĂšre n’a pas la mĂȘme couleur. Vous avez sans doute dĂ©jĂ  pris une image qui vous a paru trĂšs bleue ou trĂšs jaune. Il faut savoir que nos yeux s’adaptent automatiquement aux diffĂ©rentes sources de lumiĂšre, mais qu’un appareil photo n’en est pas capable. Pour nos yeux, le blanc reste blanc, mais pas pour votre appareil.

Pour y remédier, il faut utiliser le bon réglage de balance des blancs. Ainsi ce qui est blanc dans la vraie vie apparaßtra blanc sur votre photo.

Les appareils numĂ©riques proposent un rĂ©glage de la balance des blancs automatique, mais comme tout rĂ©glage automatique, il n’est pas toujours prĂ©cis.Vous pouvez alors utiliser un prĂ©rĂ©glage en fonction de la lumiĂšre sous laquelle vous trouvez (soleil, ampoule tungstĂšne
) ou mĂȘme la rĂ©gler manuellement.

Pin It on Pinterest

Share This

Vous avez apprĂ©ciez l’article ? Partagez le !

Aidez-nous à développer l'art de la photo en partageant sans modération ;)