Apprendre la photo

Bokeh : Le comprendre et l’utiliser

Pinterest LinkedIn Tumblr

Bien qu’une bonne photo soit axée autour du sujet, l’arrière-plan devant lequel ce dernier se trouve peut avoir un réel impact sur le résultat final et le rendu de votre image. En effet, ce qui se trouve derrière le sujet (et ce qui se trouve devant) peut soit donner un sens détaillé de la scène pour raconter une histoire, soit mettre davantage l’accent sur le sujet en floutant les distractions éventuelles. Ce flou est aussi appelé BOKEH.

Le Bokeh est créé en utilisant une grande ouverture pour transformer un arrière-plan chargé en une douce étendue de couleur et en transformant de petits points de lumière en cercles doux.

Cette grande ouverture permet une faible profondeur de champ qui rend l’arrière-plan complètement flou. Il existe cependant un « bon » et un « mauvais » Bokeh — alors quelle est la différence et comment obtenir cet effet d’arrière-plan flou dont vous rêvez ?

Dans ce guide, vous apprendrez :

  • Qu’est-ce que le Bokeh et quelle est la différence entre un bon et un mauvais ?
  • Quel objectif choisir
  • Quelques conseils supplémentaires

Qu’est-ce que le Bokeh ?

Comme nous l’avons dit, c’est le flou d’une photo et, plus précisément, la qualité de ce flou. Le terme vient du mot japonais boke, qui signifie flou.

Il peut parfois désigner le flou de fond dans son intégralité, mais le terme est aussi souvent utilisé pour désigner les orbes circulaires créés par des lumières hors focus.

Le Bokeh d’arrière-plan est le plus courant, mais il peut aussi se trouver au premier plan d’une image.

Plus l’arrière-plan (ou le premier plan) est flou, plus il est probable que vous captiez un Bokeh circulaire. La prise de vue avec un objectif à grande ouverture permet de créer un Bokeh, mais il en va de même lorsque l’on s’approche d’un sujet et que l’on garde le point focal loin de tout autre élément de l’arrière-plan.

En d’autres termes, si votre objectif n’a pas une très grande ouverture maximale, augmenter simplement la distance entre l’arrière-plan et votre sujet pour créer un effet bokeh même avec des ouvertures plus petites.

Alors, qu’est-ce qu’un « bon » Bokeh ?

Vous avez peut-être entendu des photographes demander : « Quelle est la qualité du Bokeh ? » ou dire : « Regardez cet incroyable Bokeh » — mais qu’est-ce qui fait la qualité de ce derneir ? Après tout, des points lumineux hors focus ne sont-ils justement pas simplement des points lumineux hors focus ?

Si le sujet est la vedette de la photographie, le Bokeh détermine dans quelle mesure ce sujet se détache de l’arrière-plan. Un bon Bokeh est généralement considéré comme un fond doux. Les orbes créés par des points lumineux auront des bords lisses qui s’estompent lentement, au lieu de se terminer brusquement.

image de bokeh

Les cercles aux bords plus durs ont tendance à être moins attrayants visuellement, car ils détournent davantage l’attention du sujet. Le Bokeh peut même avoir une forme gênante.

Note : C’est le nombre de lamelles d’ouverture de l’objectif qui détermine la forme des orbes lumineuses.

Quel objectif choisir ?

Pour obtenir un effet bokeh dans une image, il faut utiliser un objectif rapide — plus c’est rapide, mieux c’est. Vous devez utiliser un objectif ayant une ouverture d’au moins f/2,8, les ouvertures plus rapides de f/2, f/1,8 ou f/1,4 étant idéales.

Note : Ne vous inquiétez pas si vous ne possédez pas un objectif très rapide. En augmentant la distance entre l’arrière-plan et votre sujet, vous pouvez obtenir un flou d’arrière plan sur des images prises à des ouvertures plus petites comme f/8.

La plupart des nouveaux objectifs créent un Bokeh circulaire, car ils possèdent un nombre plus élevé de lamelles — mais même avec de nouveaux objectifs, tous les Bokehs ne sont pas créés égaux.

Les objectifs à focale fixe ont tendance à avoir un meilleur rendu que les objectifs zoom, car ils ont généralement des ouvertures maximales plus larges.

La plupart des fabricants d’objectifs ont plusieurs gammes d’objectifs. Les objectifs haut de gamme ont généralement des revêtements et des optiques conçus spécialement pour créer un arrière-plan plus doux.

Les objectifs possédant des ouvertures comme f/1,2 sont capable d’un Bokeh de qualité, mais sont cependant très coûteux et moins accessibles aux amateurs et débutants. Les objectifs « classiques » sont souvent un moyen abordable d’obtenir ce flou quand on débute.

Un excellent exemple est l’objectif 50mm f1,8 qui est peu couteux tout en offrant un Bokeh de grande qualité !

Comment obtenir un Bokeh d’arrière-plan

Une fois que vous avez fait le choix d’un objectif rapide (à grande ouverture) et que vous savez ce qu’il faut chercher, créer un Bokeh est simple et amusant.

Pour augmenter la probabilité de créer un bokeh visible sur vos photos, augmentez la distance entre votre sujet et l’arrière-plan. Vous pouvez y parvenir en diminuant la distance entre l’appareil photo et le sujet. Plus la profondeur de champ est faible, ou plus l’arrière-plan est éloigné, plus il sera flou.

Recherchez de petites sources lumineuses. Le soleil qui passe à travers les feuilles des arbres ou même les reflets vous permettrons d’obtenir de jolis effets. Les gouttelettes d’eau ont également tendance à capter une partie de cette lumière pour créer du Bokeh lorsqu’elles sont floues.

Les sources de lumière artificielle peuvent également être de parfaits matériaux pour les Bokehs. Les lumières de la circulation et les éclairages des rues fonctionneront aussi très bien. Le Bokeh peut même être ajouté aux décors de studio en utilisant des guirlandes lumineuses ou même en éclairant un morceau de papier d’aluminium froissé.

Si vous utilisez un rétroéclairage, une lumière latérale ou une lampe, le bokeh ainsi obtenu sera plus agréable à l’œil.

N’oubliez pas que tout ce qui affecte la profondeur de champ joue également un rôle dans la création du Bokeh. Cela signifie que si vous photographiez de près votre sujet et que vous gardez l’arrière-plan plus éloigné, vous obtiendrez un arrière-plan plus harmonieux.

Conseil : vous voulez tester votre scène pour le Bokeh ? Il suffit de mettre l’appareil en mise au point manuelle et de tourner la bague de mise au point jusqu’à ce que l’arrière-plan soit complètement flou.

Une fois que vous avez trouvé vos petites sources de lumière pour le Bokeh, mettez votre appareil photo en mode priorité à l’ouverture (ou en mode manuel complet si vous préférez). Pour obtenir le plus de Bokehs possible, utilisez l’ouverture la plus large dont vous disposez.

Ensuite, placez votre point focal sur votre sujet, faites la mise au point et prenez la photo.

Quelques conseils si vous n’arrivez pas à obtenir un Bokeh correct

Tout d’abord, n’oubliez pas de régler votre ouverture sur la valeur la plus petite possible. Si cela ne suffit toujours pas, utilisez un objectif différent avec une ouverture plus large si vous en possédez un.

En plein soleil, vous aurez peut-être besoin d’un filtre à densité neutre pour pouvoir prendre des photos avec une grande ouverture. Les filtres à densité neutre bloqueront une partie de la lumière afin que vous puissiez utiliser une grande ouverture tout en obtenant une exposition correcte.

Si l’ouverture n’est pas le problème, vous pouvez également vous rapprocher du sujet ou l’éloigner de l’arrière-plan. Parfois, trouver des points de lumière plus brillants peut aussi aider. Par exemple, il est plus facile d’obtenir du Bokeh avec les lumières de rues qu’avec la lumière qui se reflète sur les feuilles des arbres.

Chaque fois que vous prenez une photo avec un objectif à pleine ouverture, vérifiez que le sujet est bien net. À grande ouverture, un léger mouvement peut faire perdre la netteté au sujet entier.

Si vous photographiez en macro, il vous faudra peut-être réduire un peu l’ouverture, car la profondeur de champ augmente considérablement à mesure que vous vous rapprochez du sujet. La proximité créera déjà beaucoup de flous, il n’est donc pas nécessaire d’avoir une ouverture aussi large pour obtenir un effet de Bokeh.

Le Bokeh est souvent le facteur décisif entre un bon objectif et un excellent objectif. Même s’il est vrai que les meilleurs objectifs donnent à l’arrière-plan des formes douces et oniriques, ils coûtent également très cher. Un objectif de 50 mm f/1,8 à un prix abordable crée également de très beaux arrière-plans flous.

De plus, en choisissant un arrière-plan avec de petites sources lumineuses, en vous approchant de votre sujet et en photographiant à l’ouverture max, vous pouvez probablement obtenir de bons Bokehs avec les objectifs que vous possédez déjà dans votre kit.

Apprendre à photographier le Bokeh, c’est attirer l’attention sur votre sujet tout en faisant attention à votre arrière-plan. C’est l’association des deux qui donnera un effet wow à vos photos !