Apprendre la photo

Comprendre les différents modes (PASM) de fonctionnement des appareils photo

Pinterest LinkedIn Tumblr

En photographie, il est essentiel de bien comprendre les différents modes de fonctionnement de votre appareil pour bien en contrôler l’exposition. Que vous soyez un débutant ou un amateur, vous devez savoir ce que fait chaque mode et quand il peut être utile de vous en servir.

Qu’est-ce que les modes de votre appareil photo ?

Les différents modes de l’appareil photo permettent aux photographes de contrôler les paramètres d’exposition, en particulier la vitesse d’obturation, l’ouverture et la sensibilité ISO. Si certains modes peuvent automatiser entièrement l’exposition de l’appareil, d’autres permettent au photographe de contrôler manuellement tout ou partie des paramètres d’exposition.

Dans le passé, il n’existait pas de « mode », et tout était manuel. Les photographes devaient régler manuellement l’ouverture, la vitesse d’obturation et choisir le bon type de film pour leur appareil.

Pour évaluer l’intensité et la quantité de lumière, ils avaient l’habitude de transporter des appareils de mesure de la lumière qui leur fournissaient les informations d’exposition, qu’ils utilisaient ensuite dans leurs appareils.

En 1938, Kodak a introduit un appareil photo sur pellicule avec un luxmètre intégré et en 1962, une société japonaise appelée « Topcon » a introduit le premier appareil photo reflex qui mesurait la lumière passant par l’objectif de l’appareil photo. Cela signifiait que les photographes n’avaient plus besoin d’emporter de luxmètres avec eux — l’appareil photo le faisait pour eux. De nouveaux modes « automatiques » ont commencé à apparaître sur les appareils photo, qui évaluaient la quantité de lumière passant à travers l’objectif et sélectionnaient automatiquement les bons paramètres d’exposition pour produire une image correctement exposée.

Aujourd’hui, la plupart des appareils photo numériques disposent de divers modes qui peuvent être utilisés dans différentes situations. Alors que la plupart des appareils photo de type « point and shoot » se concentrent sur les modes automatiques pour des raisons de simplicité, les appareils plus avancés disposent de modes qui permettent un contrôle automatique et manuel de l’exposition.

Les différents modes de votre appareil

Voici les quatre modes principaux que l’on peut retrouver sur la plupart des appareils photo numériques actuels :

  • Programme (P)
  • Priorité à l’obturateur (Tv) ou (S)
  • Priorité d’ouverture (Av) ou (A)
  • Manuel (M)

Le mode programme

En mode « Programme », l’appareil photo choisit automatiquement l’ouverture et la vitesse d’obturation pour vous, en fonction de la quantité de lumière qui passe à travers l’objectif. Si vous avez juste besoin de prendre rapidement une photo, ce mode fera l’affaire.

L’appareil photo essaiera d’équilibrer l’ouverture et la vitesse d’obturation, en augmentant et en diminuant les deux en fonction de l’intensité de la lumière. Si vous pointez l’appareil photo vers une zone lumineuse, l’ouverture augmentera automatiquement à un chiffre plus élevé, tout en gardant une vitesse d’obturation « raisonnablement » rapide. Si vous pointez l’appareil photo vers une zone plus sombre, l’ouverture diminuera à un nombre inférieur, afin de maintenir une vitesse d’obturation « raisonnablement » rapide. S’il n’y a pas assez de lumière, l’ouverture de l’objectif restera au chiffre le plus bas (ouverture maximale), tandis que la vitesse d’obturation continuera à diminuer jusqu’à ce qu’elle atteigne une exposition correcte.

Ce mode n’offre que peu de contrôle sur l’exposition.

Le mode priorité à l’obturateur

En mode « Priorité à l’obturation », vous réglez manuellement la vitesse d’obturation de l’appareil photo et celui-ci choisit automatiquement l’ouverture qui convient, en fonction de la quantité de lumière qui passe à travers l’objectif.

Ce mode est destiné à être utilisé lorsque le mouvement doit être figé ou intentionnellement flou.

S’il y a trop de lumière, l’appareil photo augmente l’ouverture de l’objectif à un nombre plus élevé, ce qui diminue la quantité de lumière qui passe à travers l’objectif. S’il n’y a pas assez de lumière, l’appareil réduira l’ouverture de l’objectif à un nombre plus faible, de sorte que plus de lumière passe à travers l’objectif.

Ainsi, en mode Priorité à l’obturation, la vitesse d’obturation reste la même (celle que vous avez définie), tandis que l’ouverture augmente et diminue automatiquement, en fonction de la quantité de lumière. En outre, il n’y a aucun contrôle sur l’isolation du sujet, car vous laissez l’appareil photo contrôler la profondeur de champ.

Le mode priorité à l’ouverture

En mode « Priorité à l’ouverture », vous réglez manuellement l’ouverture de l’objectif, tandis que l’appareil photo choisit automatiquement la bonne vitesse d’obturation pour exposer correctement l’image. Vous avez un contrôle total sur l’isolation du sujet et vous pouvez jouer avec la profondeur de champ.

S’il y a trop de lumière, l’appareil photo augmentera automatiquement la vitesse d’obturation, tandis que si vous êtes dans un environnement à faible luminosité, l’appareil photo la diminuera. Il n’y a pratiquement aucun risque d’avoir une image surexposée ou sous-exposée, car la vitesse d’obturation peut descendre jusqu’à 30 secondes et atteindre 1/4000-1/8000e de seconde (selon l’appareil photo), ce qui est plus que suffisant pour la plupart des situations d’éclairage.

C’est le mode qui peut être utilisé la plupart du temps, car vous avez un contrôle total sur la profondeur de champ et l’image sera correctement exposée dans des circonstances normales. Les systèmes de mesure de la plupart des appareils modernes fonctionnent très bien et l’appareil est capable de calculer et contrôler la vitesse d’obturation pour vous.

Attention cependant, si vous souhaitez prendre des photos à grande ouverture dans des environnements sombres, vous aurez sans doute besoin d’un trépied pour compenser les faibles vitesses d’obturation nécessaires.

Le mode manuel

Comme son nom l’indique, le mode « Manuel » signifie un contrôle manuel complet de l’ouverture et de la vitesse d’obturation, que vous pouvez régler à la valeur de votre choix — l’appareil photo vous permet de prendre entièrement en charge les contrôles d’exposition.

Ce mode est généralement utilisé dans les situations où l’appareil a du mal à déterminer l’exposition correcte dans des conditions d’éclairage extrêmes. Par exemple, si vous photographiez une scène avec une zone très lumineuse, l’appareil peut deviner l’exposition de manière incorrecte et surexposer ou sous-exposer le reste de l’image. Dans ce cas, vous pouvez régler votre appareil photo en mode manuel et modifier l’exposition avec vos propres réglages pour obtenir l’image que vous souhaitez.

Le mode manuel est également utile pour assurer une cohérence d’exposition dans des images qui se suivent – par exemple, pour assembler correctement un panorama, toutes les prises de vue que vous essayez d’assembler doivent avoir la même exposition. Si ce n’est pas le cas, certaines images seront plus sombres, tandis que d’autres seront plus claires.

Une fois que vous aurez réglé la vitesse d’obturation et l’ouverture sur les valeurs de votre choix en mode manuel, vos images auront toutes des expositions cohérentes.

Et l’ISO dans tout ça ?

Dans la plupart des appareils photo, l’ISO ne change pas automatiquement, et vous devez donc le régler manuellement. Si vous ne souhaitez pas régler manuellement la sensibilité ISO en permanence et que votre appareil dispose d’une fonction « ISO automatique », activez-la, puis réglez la sensibilité ISO maximale sur « 800, 1600 ou 3200 » et la vitesse d’obturation minimale sur environ 1/200 e de seconde. Si vous remarquez trop de bruit, réglez la sensibilité ISO maximale à un chiffre inférieur. Si vous ne disposez pas de la fonction « ISO automatique », réglez votre ISO sur le chiffre le plus bas et augmentez-le en cas de faible luminosité.

Changer le mode de votre appareil photo ?

Le sélecteur de mode est généralement bien visible sur tous les appareils photo. Il s’agit d’un grand cercle rotatif qui comporte les modes « P », « S », « A » et « M » pour les reflex numériques Nikon et « P », « Tv », « Av » et « M » pour les reflex numériques Canon.

Voici une photo du sélecteur de mode sur le reflex numérique Nikon D5000 (surligné en rouge) :

Nikon-D5000-molette-de-modes

Sur le Canon 50D :

Canon-50D-molette-de-modes-1

Qu’en est-il des autres modes de l’appareil photo ?

Beaucoup d’appareils photo d’entrée de gamme et semi-professionnels ont d’autres modes tels que « Portrait », « Paysage », « Macro », « Sports » et « Nuit », selon l’appareil.

Ces modes, sont simplement une combinaison des quatre modes ci-dessus plus quelques réglages spécifiques à l’appareil photo. Les différents appareils photo ont des modes personnalisés différents et vous ne devriez pas vous habituer à l’un d’entre eux. Si jamais vous changez de marque d’appareil ou que vous achetez un appareil professionnel, vous risquez de vous perdre, simplement parce que vous avez trop compté sur un mode personnalisé spécifique.

Le mieux reste d’apprendre à vous servir des modes principaux ci-dessus !