Apprendre la photo

19 conseils pour la photographie avec un drone

Pinterest LinkedIn Tumblr

La photographie de drone a gagné en popularité ces dernières années, et en plus de permettre aux amateurs de photographie de prendre des photos depuis des points de vue extraordinaires, la photographie de drone offre une plus grande polyvalence pour un usage professionnel. Les photographes peuvent désormais intégrer la photographie aérienne à leurs services, ce qui leur permet de proposer des options plus variées à leurs clients.

C’est un créneau de la photographie moderne étonnant qui vaut la peine d’être exploité, en particulier pour les photographes aventureux qui veulent porter leur photographie vers de nouveaux sommets ! Et pour obtenir des photos aériennes étonnantes, de grande qualité et optimiser l’utilisation de votre drone, voici quelques conseils de photographie de drone que vous pouvez suivre.

Vérifiez la météo

La première chose que vous devez faire avant de sortir votre drone pour une séance de photographie est de vérifier les prévisions UAV Forecast, qui donnent des informations importantes.

Les prévisions de UAV fournissent aux pilotes de drone les informations nécessaires pour faire voler leur drone en toute sécurité. Il indique les aéroports et les zones réglementées, les prévisions météorologiques, les estimations des satellites GPS disponibles et, ce que peu de gens savent, l’indice Kp.

L’indice Kp mesure les perturbations géomagnétiques causées par l’activité solaire, sur une échelle de 0 (calme) à 9 (tempête majeure). Tout ce qui se situe à 3 ou 4, ou en dessous, est généralement sans danger pour le vol. Plus l’indice Kp est élevé, plus il est probable que vous ayez des difficultés à obtenir un verrouillage GPS précis.

Vérifiez toujours les prévisions avant de sortir, car cela peut vous aider à planifier votre séance en conséquence.

Apprenez à voler avant de photographier

Trouvez un espace ouvert pour bien apprendre les commandes afin de ne pas avoir à penser consciemment à chaque bouton et à comment votre drone va réagir. Vous aurez tout le temps de faire des photos plus tard. Découvrez les sensations de vol de votre drone d’abord.

Recherchez de nouveaux endroits avec Google Maps

Il peut être délicat de trouver de nouveaux endroits à photographier, surtout lorsqu’on utilise un drone, car de nombreuses restrictions limitent les endroits où l’on peut voler. L’utilisation de Google Maps peut vous aider à trouver des compositions intéressantes dans le paysage.

Au début de l’année, je cherchais des opportunités photographiques près de chez moi quand j’ai trouvé ce qui semblait être un dépôt de ferraille à quelques kilomètres. J’étais conscient que je devrais demander la permission au propriétaire pour survoler un tel endroit et, étant donné la mauvaise presse récente pour les drones dans les médias, j’étais assez septique et un peu nerveux à l’idée de demander la permission de survoler leur propriété. J’ai été agréablement surpris lorsque le propriétaire a accueilli ma demande avec beaucoup d’intérêt.

N’ayez donc pas peur de vous adresser aux propriétaires pour obtenir la permission de voler, car, d’après mon expérience, vous obtiendrez probablement une réponse favorable, surtout si vous leur proposez de leur montrer le résultat.

Renseignez-vous sur les règles et les lois

Les lois et réglementations relatives à l’utilisation des drones peuvent varier considérablement d’un pays à l’autre, voire d’une ville à l’autre. Lorsque vous voyagez avec un drone, la première chose à faire est de vous renseigner sur les directives en vigueur dans la région que vous avez choisie.

Shootez en RAW

Prendre des photos au format RAW vous donne plus de souplesse dans le post-traitement des images. Ainsi, vous obtenez des données d’image non compressées et sans perte à partir du capteur. La quantité importante de détails qui peut être préservée vous permet d’effectuer de plus grands ajustements sans que la photo ne soit dégradée.

À lire : « Format JPEG vs RAW : lequel choisir ? »

Utiliser la grille de superposition pour la composition

utiliser-la-regle-des-tiers

La composition est l’aspect le plus important d’une image. Elle dicte la disposition de tous les éléments visuels dans le cadre, l’équilibre entre l’espace négatif et positif, et même l’équilibre des couleurs dans l’image. Il faut généralement faire quelques essais et erreurs pour obtenir la composition souhaitée, mais lorsque vous utilisez un appareil photo dont la batterie a une autonomie de quelques heures, ce n’est pas un problème. Avec les drones, en revanche, vous n’avez pas le même luxe. La plupart des drones ont une durée de vol moyenne de 25 à 40 minutes, donc si vous essayez de capturer une scène ou un sujet particulier, il est absolument impératif que vous réussissiez du premier coup.

De plus, avec les capteurs à faible mégapixel, il est préférable d’obtenir la bonne composition photo au moment de la prise de vue pour éviter les recadrages inutiles. Si vous comptez corriger la composition en recadrant et en tournant l’image en post-traitement, vous perdrez de précieux pixels. Si votre application a la capacité de montrer la grille des tiers, utilisez-la pour vous aider dans votre composition.

Utilisez l’ISO de plus bas possible

Les caméras de drones ont généralement des capteurs plus petits, qui ne fonctionnent pas aussi bien à des niveaux ISO élevés. Souvent les images sont bonnes, mais finissent par présenter des quantités importantes de grains et de bruit indésirables lorsque la sensibilité ISO est réglée à plus de 100. À moins que vous ne preniez des photos de nuit, un éclairage suffisant ne devrait pas être un problème pour la photographie de drone et il ne sera pas nécessaire d’utiliser des réglages ISO élevés.

En général, vous voudrez vous en tenir à l’ISO le plus bas possible, ce qui signifie que vous devez ajuster manuellement les réglages de votre appareil photo pour que votre image soit correctement exposée. Lorsque vous photographiez dans des endroits venteux ou ombragés, pensez à ouvrir votre diaphragme ou à utiliser une vitesse d’obturation plus lente (1/6 de seconde suffira) pour laisser entrer plus de lumière et pouvoir maintenir la sensibilité ISO la plus basse possible pour des images nettes et propres.

Utilisez le bracketing d’exposition automatique

Certains drones sont dotés d’une fonction de bracketing automatique de l’exposition (AEB) qui vous permet de prendre des photos avec une plage dynamique élevée en une seule fois. Elle vous permet de prendre la même photo plusieurs fois avec des expositions et des réglages différents, ce qui vous donne plus de choix pour travailler. Vous pouvez simplement sélectionner la photo avec les meilleurs niveaux d’exposition, ou vous pouvez les combiner en une seule photo et utiliser les meilleures parties de chaque prise de vue.

Cela est particulièrement utile lorsque vous souhaitez créer des images HDR de haute qualité ou gagner du temps et obtenir des photos correctement exposées sans avoir à faire plusieurs essais.

Créer des images panoramiques

Les caméras pour drones sont souvent limitées en termes de résolution photo en raison du nombre relativement faible de mégapixels. Cela n’inclut bien sûr pas les drones haut de gamme, plus chers. Néanmoins, si vous avez besoin d’images plus grandes avec plus de pixels pour une richesse de détails, vous pouvez utiliser la technique du panorama.

Certains drones comme le DJI Spark ont un mode Panorama intégré, mais si l’appareil photo de votre drone ne dispose pas de cette fonction, vous pouvez simplement prendre plusieurs photos tout en faisant un panoramique de l’appareil pour capturer une plus grande partie d’une scène, puis assembler les photos à l’aide d’un logiciel de montage comme Adobe Lightroom pour créer une seule image panoramique de haute qualité. Cette technique vous permettra de capturer des images de plus haute résolution et de conserver les détails importants de l’image, ainsi que de capturer une scène entière qui ne peut être prise avec un seul plan.

Inverser la perspective

changer-de-perspective

Les drones donnent un point de vue qu’aucune autre caméra ne peut donner ! Profitez pleinement de cette vue aérienne et utilisez-la pour créer de merveilleuses illusions. Demandez à vos amis de s’allonger par terre et de prendre la pose que vous imaginez. Quelque chose d’aussi ordinaire qu’un banc de parc ou un mur pourrait ressembler au rebord d’un bâtiment pour donner l’illusion de sauter de l’un à l’autre. Utilisez ce tour de passe-passe pour réaliser l’impossible !

Expérimentez avec les deux rapports d’aspect (16:9 ou 4:3)

Le format 3:2 est le format le plus utilisé pour les appareils photo numériques, mais les caméras de drones, utilisées principalement pour la vidéo, offrent généralement des formats 16:9 et 4:3 beaucoup plus larges. C’est en fait une bonne chose, car en plus de vous offrir plus d’options de post-traitement, l’utilisation de formats différents peut améliorer considérablement la mise au point sur un sujet ou une scène particulière en augmentant ou en réduisant les espaces entre vos points focaux et les côtés du cadre.

Si vous n’êtes pas sûr du format à utiliser, la meilleure chose à faire est de les essayer tous les deux pour voir lequel vous convient le mieux et celui qui convient le mieux aux images que vous souhaitez faire. Prenez la même photo en utilisant les deux formats, puis décidez lequel est le mieux adapté au type de photo que vous voulez réaliser.

Utiliser les filtres d’objectifs

Comme pour la photographie traditionnelle au sol, l’utilisation de filtres d’objectif est cruciale lorsque l’on travaille dans des conditions d’éclairage difficiles. Ils vous aident à contrôler la lumière qui atteint le capteur, à supprimer les reflets ou l’éblouissement, et même à améliorer les couleurs.

Les filtres ne figurent peut-être pas en tête de votre liste d’accessoires indispensables pour la photographie de drone, mais ils sont en fait essentiels pour vous aider à obtenir de meilleurs résultats pour vos photos.

Gardez à l’esprit qu’il existe de nombreux types de filtres, et que chacun d’entre eux a une fonction spécifique. Avant d’acheter des filtres pour votre drone, prenez note des types de photos, de l’environnement, ainsi que du moment de la journée, où vous prenez généralement des photos (s’il y a des plans d’eau à proximité, par exemple), car ces facteurs devraient vous aider à décider du filtre dont vous avez besoin.

Rechercher la symétrie, les motifs et les lignes

utiliser-la-symetrie-et-les-lignes-avec-son-drone

Prendre des photos avec un drone vous permet de saisir des motifs qui ne sont pas visibles lorsque vous êtes au sol. Profitez de l’occasion pour observer des paysages ordinaires à vol d’oiseau et recherchez des lignes et des motifs uniques pour rendre vos images plus intéressantes.

Sur n’importe quelle photo, des lignes nettes façonnent la composition de votre prise de vue, dirigeant le regard du spectateur. Vous pouvez faire la même chose ! Avec une route ou un sentier, cadrez votre photo pour que la ligne s’étende de gauche à droite, de haut en bas, ou même d’un coin à l’autre. Jouez avec ces angles et voyez ce qui prend forme !

L’intégration de tels éléments de conception peut améliorer considérablement votre composition globale et, dans certains cas, ils peuvent également contribuer à influencer la façon dont votre public observera votre photo.

Trouver des couleurs contrastées

drone-utiliser-la-couleur

Les teintes vives et éclatantes sont magnifiques vues d’en haut. Plus le contraste est élevé, plus la prise de vue est dramatique, alors assurez-vous de jouer sur les couleurs vives et les couleurs foncées, et même sur les couleurs complémentaires.

Jouer avec ombres et lumières

En tant qu’élément principal de chaque photo, la lumière joue un rôle énorme dans la détermination de l’ambiance, du ton, de la vibration et, en fin de compte, de la composition et du message de votre photo. Prendre des photos avec un drone vous donne la possibilité de voir les lumières et les ombres d’une manière nouvelle et différente, surtout lorsque le soleil est bas.

jouer-avec-les-ombres

Capturez ces images spectaculaires après le lever du soleil et avant le coucher du soleil, et découvrez comment les ombres peuvent complètement changer vos images.

Utilisez le mode « selfie »

De nombreux drones ont intégré des fonctions modernes et conviviales. Par exemple, le DJI Mavic Pro est doté d’un mode Geste qui permet au pilote de commander le drone avec des gestes de la main ou du bras, ce qui facilite la prise de selfies aériens amusants. En quelques gestes seulement, l’utilisateur peut demander au drone de se placer au milieu du cadre, de faire un compte à rebours et de prendre la photo.

Une fois ces opérations réalisées avec art et dans un endroit à couper le souffle, vous pouvez créer des clichés amusants qui vous permettent de vous éloigner des paysages ou des paysages urbains habituels que l’on voit généralement sur les photos de drones.

Faites voler votre drone même si vous pensez que cela ne sert à rien

Ne supposez jamais que parce qu’une scène ou un objet n’est pas très beau au niveau du sol, il sera tout aussi inintéressant vu du ciel. La plupart des structures et des paysages créés par l’homme sont conçus et dessinés sous forme de plan. Ils présentent généralement des caractéristiques esthétiques agréables ou des formes et des motifs géométriques forts. Peu importe ce que vous avez vu depuis le sol, allumez le drone et allez jeter un coup d’œil.

Le post-traitement

19 conseils pour la photographie avec un drone 1

Retouchez vos images en post-traitement pour leur donner un look unique et les rendre plus dynamiques.

Si cette partie n’est pas votre fort et que vous n’aimez pas passer des heures devant votre ordinateur, Sylum — l’éditeur de l’excellent Luminar — propose un logiciel dédié à l’édition de vos images de drone : Airmagic.

Vous pouvez lire notre test complet : « TEST : AirMagic, le logiciel qui retouche vos photos aériennes automatiquement »

Bonus : Prévoyez des batteries supplémentaires

Avec ces conseils, il ne fait aucun doute que vous aurez envie de voler toute la journée, à la recherche de l’image parfaite, des courbes les plus étranges ou de l’endroit parfait pour votre prochain selfie épique. Assurez-vous que votre drone est capable de suivre en emportant avec vous des batteries supplémentaires. Plus il y en a, mieux c’est !

Conclusion

Pour la plupart des photographes, un drone de bonne qualité est un luxe, pas une nécessité. Mais sa plus grande valeur ne réside pas seulement dans le fait qu’il vous permet de prendre des photos impossibles à prendre sans. Il vous aide à faire de meilleures photos, même lorsque vous ne l’utilisez pas, simplement parce qu’il vous amène à repenser votre façon de voir une scène et donc de faire une photo.

Cela permet à votre cerveau de penser différemment au sujet que vous photographiez et comment composer l’image de la meilleure façon possible. Sans drone, votre photographie sera probablement bidimensionnelle et vous continuerez probablement à photographier comme vous l’avez toujours fait.

Avec un drone, vous devez tenir compte de la hauteur et des différentes possibilités d’angle. Cela affectera également vos prises de vue plus terrestres puisque vous verrez plus de possibilités qu’auparavant.

La maîtrise de la photographie avec un drone peut prendre du temps. Mais en cours de route, vous aurez probablement des images surprenantes et étonnantes. Et surtout, vous deviendrez peut-être un meilleur photographe d’une manière plus générale.