Apprendre la photo

La photo de rue : 25 conseils pour bien débuter ou s’améliorer

Pinterest LinkedIn Tumblr

L’essence de la photo de rue consiste à documenter la vie quotidienne et la société dans les rues. Vous pouvez trouver des occasions de pratiquer la photo de rue partout et vous n’avez pas nécessairement besoin de vous déplacer très loin pour la pratiquer.

Si la photo de rue peut sembler simple en apparence, les photographes se rendent vite compte de la difficulté qu’elle peut présenter une fois qu’ils l’ont essayée.

Il n’est pourtant pas impossible d’obtenir de superbes photos, et vous trouverez ici des conseils pour la photographie de rue qui vous faciliteront la tâche, tant sur le plan technique que conceptuel, et qui accéléreront considérablement votre apprentissage.

Voici 25 conseils pour vous lancer dès à présent dans la photo de rue !

Qu’est-ce que la photo de rue ?

En substance, la photographie de rue est un type de photographie réalisée dans un lieu public, que ce soit une rue, un restaurant ou même dans les transports publics. Elle s’apparente au photojournalisme et implique principalement des personnes dans un environnement peuplé (qui fournit le contexte d’une histoire racontée), comme une ville. Toutefois, les photographes de rue se concentrent souvent sur la vie quotidienne d’étrangers plutôt que sur un événement important auquel les photojournalistes s’intéressent davantage.

En général, les photographes de rue essaient autant que possible de passer inaperçus lorsqu’ils prennent des photos. L’objectif de la photo de rue est de capturer des scènes qui ne sont pas influencées par l’auteur de l’œuvre afin de montrer une histoire et un sujet les plus naturels possible.

L’histoire et le sujet sont probablement les aspects les plus importants d’une bonne photo de rue. Henri Cartier-Bresson, sans doute l’un des meilleurs photographes de rue de tous les temps, « le père du photojournalisme », avait dit un jour : 

« J’avais avant tout envie de saisir l’essence même, dans les limites d’une seule photographie, d’une situation qui était en train de se dérouler sous mes yeux. »

A picture containing road, building, truck, car Description automatically generated

Remarquer et raconter une histoire à travers une photographie est l’une des tâches les plus difficiles à maîtriser lorsqu’on fait de la photographie de rue. Il est essentiel de savoir comment prendre la photo, ce qui n’est pas si simple.

Choisir son matériel pour la photo de rue

Le choix de l’objectif à utiliser est l’un des facteurs les plus importants pour la photographie de rue. Vous pouvez être tenté d’utiliser un téléobjectif, mais cela risque de faire plus de mal que de bien. Vous ne voulez pas être cette personne effrayante qui se tient de l’autre côté de la rue et qui vise des étrangers avec un objectif gigantesque. Si vous voulez passer inaperçu, vous devrez vous approcher et vous mêler à l’action. Utilisez un objectif grand angle et perdez-vous dans une foule animée.

De nombreux photographes de rue choisissent un appareil compact, les avantages étant la taille, la légèreté et la discrétion.

Cependant, pas de panique, même si vous n’avez pas de petit compact ou hydrique, votre DSLR fera l’affaire. Rien ne vous empêche même de faire de la photo de rue avec votre smartphone.

Pour l’objectif, vous pouvez par exemple débuter avec un objectif de 35 à 50 mm, qui sont sans doute les plus utilisés pour la photo de rue.

Si vous voulez plus de précisions sur le choix du matériel pour la photo de rue, vous pouvez lire notre article : « Matériel et réglages pour la photographie de rue »

Régler son appareil pour la photo de rue

La photographie de rue peut être bien faite en mode priorité à l’ouverture, priorité à la vitesse d’obturation et manuel.

Utiliser la priorité à la vitesse d’obturation est la plupart du temps le plus efficace. En effet, le réglage le plus important est votre vitesse d’obturation. Une vitesse d’obturation de 1/250 e de seconde, garantit la netteté de vos sujets.

La nuit, vous pouvez aller plus lentement, 1/160 e ou 1/125 e afin de laisser entrer plus de lumière, mais cela introduira un flou de mouvement si vos sujets se déplacent rapidement.

Comme la lumière change constamment et que nous voulons concentrer notre attention sur la photographie, il est utile de laisser l’appareil photo faire une partie du travail. Changer constamment les réglages en mode manuel vous fera vraiment perdre du temps, et potentiellement manquer une scène intéressante.

La priorité à l’ouverture peut fonctionner aussi bien, et il s’agit surtout d’une préférence personnelle.

Si vous voulez plus de précisions sur le choix des réglages pour la photographie de rue, vous pouvez lire notre article : « Matériel et réglages pour la photographie de rue »

Approchez-vous de vos sujets

Se rapprocher est l’une des choses les plus difficiles à faire dans la photo de rue, mais c’est une compétence très importante à développer.

L’utilisation d’un objectif grand angle vous permet de vous rapprocher de vos sujets. Cela vous permet de vous fondre dans la foule en faisant partie de l’environnement, plutôt que de vous démarquer de l’autre côté de la rue avec un long objectif. Cela donne aussi à l’observateur le sentiment d’être présent dans la scène que vous photographiez.

A picture containing person, sitting, woman, girl Description automatically generated

De nombreuses photos de rue réussies ont été prises à quelques mètres de l’action et parfois à quelques centimètres seulement. Se promener dans une rue, un marché ou un parc très fréquenté peut donner des photos gratifiantes si vous êtes observateur et que vous gardez les yeux ouverts pour des sujets intéressants. Si vos images ne sont pas comme vous les avez visualisées, il vous faudra peut-être vous rapprocher ou changer d’angle. Utilisez vos jambes, c’est le meilleur zoom qui existe !

« Le meilleur zoom ? Ce sont vos jambes. »
– Ernst Haas

Choisissez un endroit et attendez

Certaines personnes ont tendance à marcher rapidement d’un endroit à un autre, à la recherche de LA PHOTO. Cette façon de procéder peut aussi vous faire manquer de nombreux moments et pour la photo de rue, il est essentiel d’être patient !

En choisissant un endroit et en laissant les choses venir à vous, vous serez beaucoup plus efficace. Vous dépenserez votre énergie à regarder autour de vous.

Les compositions s’assembleront de manière dynamique. Vous pouvez attendre qu’une scène s’équilibre au fur et à mesure que les personnes et les objets se déplacent et que le poids visuel change.

Si vous n’êtes pas à l’aise avec la photographie de rue, vous apprécierez encore plus cette technique. En choisissant un lieu, vous permettez à vos sujets d’entrer dans votre espace personnel au lieu d’entrer dans le leur.

A picture containing building, outdoor, person, man Description automatically generated

Les gens vous remarqueront moins et il sera d’autant plus facile de les photographier. Vous serez aussi généralement en meilleure position pour les capturer lorsque quelque chose d’intéressant se produit.

Réexaminer les mêmes lieux

Il peut être tentant de toujours explorer de nouveaux endroits ou de ne faire que de la photo de rue quand on voyage, mais en faisant cela, beaucoup de gens négligent les détails des lieux visités.

Quoi que vous fassiez, prenez quelques photos tous les jours ou tous les deux jours. Retournez sans cesse aux mêmes endroits, où que vous soyez.

En fait, les endroits où vous passez beaucoup de temps sont ceux que vous devriez photographier. Même si vous pensez que ce sont des endroits ennuyeux pour la photographie de rue. Photographiez pourquoi vous pensez que c’est ennuyeux. Vous découvrirez peut-être des choses surprenantes au cours du processus.

Certains des meilleurs photographes, tels que William EgglestonLee Friedlander et Stephen Shore, ont photographié principalement dans des zones que beaucoup auraient négligées et délaissées.

Les grandes photos de rue sont rares, il faut donc être patient et avoir confiance. Apprenez à apprécier le moment.

La vraie beauté de la photographie de rue est l’acte de sortir, de se perdre dans ses pensées et de profiter de l’expérience. Et quand vous capturez soudain cette image spéciale que personne d’autre ne peut recréer, c’est la cerise sur le gâteau.

Mélanger les émotions ou les messages

Je pense que c’est ce qui rend la photo de rue si unique et fascinante par rapport aux autres genres photographiques. Les photos de rue sont capables de transmettre plusieurs émotions parfois totalement opposées au sein d’une même photo !

Cherchez par exemple des panneaux avec des messages intéressants qui semblent être en contradiction avec les gens qui se tiennent autour.

Cherchez des personnes qui semblent très différentes, que ce soit par leur physique, la façon dont ils sont habillés ou encore par les émotions qu’ils véhiculent et essayez de les réunir dans votre image. Le résultat est souvent très intéressant !

Raconter une histoire

Si un spectateur regarde une de vos photos, va-t-il simplement passer à autre chose ou va-t-il prendre une minute ou deux pour étudier votre image, en essayant de comprendre l’histoire quel véhicule ? Votre image captive-t-elle le spectateur et lui donne-t-elle l’impression de faire partie de la scène ? Posez-vous ces questions la prochaine fois que vous prendrez des photos dans la rue.

La règle du « 36 »

Avant l’avènement du numérique, les photographes devaient être plus sélectifs dans leurs prises de vue. Le DSLR a fait disparaître cette exigence et les photographes n’ont plus à se soucier de gaspiller leurs images.

Si vous utilisez un appareil photo numérique, mettez-vous au défi de sortir et de ne faire que 36 photos de rue (le nombre d’expositions d’un rouleau de film 35 mm). Vous y réfléchirez à deux fois avant d’appuyer sur le bouton de l’obturateur et vous vous demanderez s’il vaut la peine de prendre une photo de la scène que vous voyez devant vous.

Prenez des photos depuis la hanche

En règle générale, pour la photographie de rue, si vous pouvez prendre la photo avec l’appareil à l’œil, vous obtiendrez une meilleure image. Cependant, il arrive que cela ne soit pas possible, et c’est pourquoi la prise de vue depuis la hanche est une méthode utile pour saisir un moment décisif.

Lorsque j’ai commencé à photographier dans la rue, j’ai eu du mal à tenir mon appareil photo contre mon œil et à le pointer vers des étrangers, alors j’ai commencé à tenir l’appareil photo à hauteur dehanche pour prendre des photos plus candides.

Au début, il y aura forcément des ratés, mais plus vous vous familiariserez avec votre appareil et la longueur focale de votre objectif, et plus vos images seront réussies et bien cadrées.

Sortir des sentiers battus

Des idées et des émotions puissantes peuvent être représentées par la plus simple des scènes. La plupart des gens associent à tort la photographie de rue à des personnes ou des portraits dans la rue. On n’a pas toujours besoin de personnes dans le cadre.

Cela peut être difficile dans certains endroits très fréquentés, mais promenez-vous dans une ruelle ou rue secondaire et cherchez différents sujets qui vous intéressent. Les possibilités sont infinies pour toutes sortes d’images avec ou sans personne.

Tout comme vous pouvez capturer l’esprit d’une personne avec une photographie, vous pouvez capturer l’esprit d’un lieu.

Les photos de rue qui ne contiennent pas de personnes doivent aller au-delà de la simple « décoration ». Ce travail est différent de la capture d’un paysage urbain où le but est de capturer la plus belle scène possible. Le but est ici de capturer l’esprit du lieu et de véhiculer un message.

Saisir les expressions, les émotions et les gestes

Le but de la photographie de rue est de partager des émotions, des sentiments et des idées. L’une des façons les plus efficaces de le faire est de montrer les émotions de vos sujets.

Faites attention au regard des gens, à l’expression de leur visage et aux gestes qu’ils font avec leur corps. Un simple regard peut changer toute une photographie.

Two people walking down a street Description automatically generated

Avec le temps, vous vous habituerez à trouver des gens qui véhiculent leurs émotions de façon explicite. Ce sont ces personnes que vous voulez photographier.

N’ayez pas peur

L’une des choses qui inquiètent les gens lorsqu’ils commencent à faire de la photographie de rue, c’est la crainte d’être jugé. Ne tenez pas compte de ces pensées. Lorsque vous photographiez dans la rue, vous serez très probablement seul. Cela signifie que les personnes qui vous « jugent » sont des gens que vous ne connaissez pas et que vous ne reverrez probablement jamais de votre vie. Alors pourquoi les laisser se mettre en travers de votre route !

Certaines personnes craignent que vos sujets se mettent en colère parce que vous les avez pris en photo. Ce sont des craintes courantes quand on débute, mais il est possible de les surmonter en s’exerçant et en sortant davantage avec votre appareil photo. Voici quelques suggestions pour surmonter vos craintes.

Trouvez un endroit intéressant pour vous asseoir avec votre appareil photo. En observant depuis un endroit confortable, vous vous sentirez à l’aise et vous pourrez attendre que les photos viennent à vous. Vous aurez moins de chances d’être remarqué assis à l’extérieur d’un café avec votre appareil photo que debout au milieu de la rue.

Écoutez de la musique pendant que vous vous promenez avec votre appareil photo. La musique est une sorte de distraction qui peut aider à se détendre et à inspirer la créativité. Cela peut sembler illogique, mais cela fait des merveilles, et si cela signifie que vous êtes à l’aise dans votre environnement, alors cela vaut la peine d’essayer.

Souriez

Il est amusant de voir jusqu’où un sourire peut aller, surtout quand on photographie dans la rue. Si vous prenez une photo de quelqu’un et qu’il vous regarde bizarrement, il vous suffit de lui sourire. La plupart du temps on vous le rendra ! En souriant souvent aux autres, cela vous aidera à vous détendre et à alléger l’atmosphère autour de vous. Les gens font davantage confiance à un photographe de rue qui sourit.

Parler aux gens

Bien que de nombreux puristes de la photographie de rue disent que la seule véritable photo de rue est candide, je ne suis pas du tout d’accord avec eux.

Même si c’est un genre de photographie qui se fait généralement en toute sincérité, sans permission et à l’insu de votre sujet, la photographie de rue n’exclut pas les photos « mise en scène » prises avec l’accord de votre sujet.

A picture containing person, indoor, sitting, man Description automatically generated

Si vous voyez quelqu’un qui a l’air intéressant et que vous souhaitez le photographier de plus prêt, il suffit d’une seconde pour vous présenter, lui faire savoir que vous faites des portraits de rue et à leur demander si vous pouvez les prendre comme modèle.

A person walking down the street Description automatically generated

C’est un excellent moyen d’obtenir un portrait plus intime de quelqu’un dans son environnement.

Devenez acteur

Souvent, je photographie si vite que les gens ne le remarquent pas, mais je donne toujours l’impression de ne pas les regarder. Il suffit de donner l’impression que vous regardez derrière votre sujet et qu’il vous gêne.

Si vous faites cela correctement, vous pouvez vous en tirer dans à peu près n’importe quelle situation.

L’essentiel est de ne pas éloigner l’appareil photo de votre œil juste après avoir pris la photo, ce que font la plupart des gens. La personne saura alors que vous l’avez prise en photo.

Avoir un ami à ses côtés

Cette technique remonte à loin dans l’histoire de la photo de rue.

Walker Evans emmenait une amie avec lui et se tenait dans une rue bondée en faisant semblant de la photographier. C’était un leurre, et il déplaçait l’appareil photo pour qu’elle ne soit pas dans le cadre et prenait des photos des gens qui se trouvaient derrière elle.

Utiliser une télécommande pour de nouveaux angles ou effets

Aujourd’hui, de nombreux appareils photo sont équipés de Bluetooth et de Wi-Fi intégrés. Cela vous permet de contrôler les paramètres de votre appareil photo et même de prévisualiser l’image grâce à une application sur votre smartphone. Pour le public de passage, vous ressemblez à n’importe quelle autre personne sur son téléphone. Ils ne savent pas que vous contrôlez votre appareil photo.

Cette technique vous permet également d’utiliser des vitesses d’obturation plus lentes que si vous teniez l’appareil photo à la main. C’est idéal pour les situations où vous souhaitez conserver la netteté des bâtiments tout en ajoutant un peu de flou de mouvement aux personnes qui se trouvent dans le cadre lorsqu’elles le traversent.

Arrêtez le « Chimping »

Le Chimping décrit l’acte de revoir chaque photo que vous faites sur l’écran LCD de votre appareil photo numérique. S’il est logique de le faire dans des genres photographiques au rythme plus lent, il n’a pas sa place dans la photographie de rue. Chaque fois que vous passez en revue une image, vous passez à côté d’autres scènes passionnantes qui se déroulent autour de vous. Dans la photo de rue, il n’y a pas de deuxième prise. Plus vous gardez les yeux ouverts, plus vous avez de chances de capturerdes images intéressantes.

Le séquençage et la construction de son projet

Le séquençage est un processus auquel vous devez consacrer beaucoup de temps pour améliorer votre travail.

Le regroupement de vos photographies est incroyablement important. Créez des groupes de photographies similaires et commencez à développer des histoires et des idées.

Parfois, un groupe commencera par des photographies aléatoires de même nature et se développera au fil du temps pour aboutir à une idée, et d’autres fois, vous aurez une idée et vous devrez construire des images pour l’exprimer.

Au fil du temps, vous constaterez peut-être que ces idées se transformeront et changeront de manière significative. Des années plus tard, elles peuvent être complètement différentes et certaines de vos photographies préférées du début ne seront même plus retenues.

Les photographes ont tendance à partager trop de travail et le spectateur peut s’y perdre et vous juger sur vos images les moins bonnes. Essayez de ne montrer que vos meilleurs travaux, car c’est ce qui retiendra l’attention des gens.

Comment placer ses photos les unes après les autres pour obtenir l’histoire que vous voulez raconter ?Ces photos sont-elles trop semblables ou trop différentes pour être montrées les unes à côté des autres ? Comment rythmer le projet ? Même si cette photographie est merveilleuse, s’intègre-t-elle vraiment à toutes les autres ?

Il y a tellement de choses à prendre en compte dans le déroulement d’un projet, qu’étudier la construction des livres de vos photographes préférés est indispensable.

Étudier les photographes de rue célèbres

Il existe une telle variété de façons de faire de la photographie de rue et tant de photographes qui créent des styles différents dans les mêmes rues, que c’est tout simplement incroyable.

En étudiant le travail d’autres photographes, qu’il s’agisse de photographes de rue célèbres ou plus contemporains, vous découvrirez tout ce qu’il est possible de faire. Vous remarquerez de nouvelles façons de photographier auxquelles vous n’auriez pas pensé autrement.

Ne vous contentez pas de regarder sur internet, achetez des livres sur la photo de rue. Les livres de photographie sont devenus le moyen pour de nombreux photographes de partager leur vision complète.

C’est dans ces livres que vous pouvez voir non seulement les meilleures photos, mais aussi les plus subtiles qui se perdent ou qui ne sont jamais montrées sur internet.

Vous pouvez voir comment l’artiste séquence son œuvre pour construire une histoire !

Soyez respectueux

A group of people walking down the street Description automatically generated

Si vous prenez la photo de sans-abris, réfléchissez au message que vous essayez de faire passer. Est-ce que vous photographiez pour sensibiliser les gens aux situations dans lesquelles vivent de nombreux sans-abris ? Ou bien prenez-vous simplement une photo d’un sans-abri pour le plaisir de le photographier ?

Acceptez l’imperfection

L’histoire et le message que vous essayez de faire passer avec vos photos de rue sont des points bien plus importants que la simple qualité de votre image. Bien sûr il faut que vos images soient exploitables, mais la photo de rue célèbre la vie et la réalité. Si le moment est intéressant, personne ne se souciera de savoir si l’ISO est un peu trop élevée, que votre sujet est légèrement flou, ou qu’un arbre est au mauvais endroit.

Oui, parfois ces choses ruinent les photos de rue, mais tout aussi souvent elles rendent le moment plus réel. Le plus important est de s’assurer que vos images sont intéressantes, de s’assurer qu’elles ont une âme.

En vous déplaçant dans les rues, essayez de reconnaître le potentiel qu’a un sujet ou un lieu de communiquer quelque chose plutôt que de chercher la simple beauté. Utilisez vos images pour faire ressortir les émotions des gens et éveiller la curiosité. N’ayez pas peur de créer des images bizarres, granuleuses ou abstraites.

Les photos de rue sont censées donner l’impression d’être réelles. Ces petites imperfections aideront à faire ressortir l’idée qu’il s’agissait d’un moment spécial et imprévu.

Emportez votre appareil photo partout

A picture containing road, outdoor, building, street Description automatically generated

La photographie de rue est spontanée et n’attend pas. C’est une discipline qu’il faut pratiquer constamment. Votre appareil photo est une extension de vous-même — c’est votre porte d’entrée pour partager votre vision du monde et vous ne voulez pas manquer une occasion en n’ayant pas votre appareil sur vous. Vous n’avez souvent qu’une fraction de seconde pour saisir votre sujet avant qu’il ne disparaisse à jamais. Vous avez rarement une seconde chance, alors soyez prêt.

Amusez-vous

Comme pour tous les styles photographiques, il est important d’apprécier ce que l’on fait et de faire ce que l’on aime. Le plus important est de s’amuser et de prendre du plaisir à sortir avec son appareil photo.

Si photographier dans la rue ne vous semble pas être votre genre, alors il y a de fortes chances que vous preniez des images ordinaires. La créativité coule là où vit la passion, alors faites ce qui vous rend heureux, pas ce que les autres s’attendent à voir.

J’aime photographier dans la rue parce que cela me permet de sortir, de rencontrer des gens intéressants et de voir la vie quotidienne sous un angle nouveau. C’est ce qui m’inspire à faire ce que je fais.

Conclusion : Foncez !

La photographie de rue demande de la pratique et plus vous oserez sortir et vous confronter à la rue, plus votre regard se développera et votre confiance augmentera.

N’oubliez pas que votre objectif est de capturer l’émotion, l’humanité et de dépeindre le caractère d’une personne ou d’une scène. Il faut du temps pour obtenir votre cliché, mais avec un peu de pratique et de patience, c’est un exercice très gratifiant.

La manipulation des photos de rue est souvent limitée à l’essentiel, avec un minimum ou pas de post-traitement. Les photos de rue fortes proviennent souvent d’idées et d’émotions puissantes capturées de manière simple.

Foncez ! C’est le dernier point, mais le plus important, de la vie d’un photographe de rue. La lecture de tous ces conseils ne vous aidera pas à devenir un photographe de rue si vous ne les mettez pas en pratique ! La photo de rue se fait dans la rue avec un appareil photo à la main.La beauté du monde vous attend — ne manquez pas votre chance.