Améliorer sa technique

La photo pose longue ou Exposition longue : Le guide pratique

Pinterest LinkedIn Tumblr

Avez-vous déjà vu des images de paysages où l’eau parait douce, soyeuse et totalement lisse ? Ou peut-être une image montrant des traînées de lumière traversant une scène de ville ? Toutes sont des photos prises en pose longue.

La photographie capture un moment dans le temps – mais qui a dit que ce moment ne devait durer qu’une fraction de seconde ? La photo pose longue ou exposition longue permet de photographier une scène pendant plusieurs secondes, voire plusieurs minutes.

Cette technique, particulièrement utilisée pour la photo de nuit et notamment pour photographier les étoiles, permet d’obtenir des résultats et des effets uniques. En basse lumière avoir un temps d’exposition plus long permet de réussir des clichés qui ne seraient pas réalisables autrement.

La photo longue exposition permet aussi de « brouiller » tout ce qui bouge durant le laps de temps ou la photo est prise. On obtient donc des effets remarquables sur des foules ou des véhicules en mouvement ou encore sur l’eau. La photo de cascade est à essayer absolument !

Cette technique pas toujours très bien connue, mais qui n’a rien de compliqué une fois qu’on a saisi le principe est très intéressante à maitriser et vous permettra d’élargir vos horizons dans votre pratique de la photographie. Si vous vous êtes déjà demandé comment photographier les étoiles ou comment faire des photos de nuit, vous êtes au bon endroit.

Qu’est-ce que la photographie pose longue (exposition longue) ?

La pose longue, c’est l’utilisation d’une vitesse d’obturation lente pour pouvoir exposer correctement une photo en basse luminosité (ex. : photo de nuit) ou dans le but de créer un effet artistique dans une image en y insérant un flou de mouvement encore appelé flou artistique (ex. : photo de cascade).

Il existe de nombreuses façons d’utiliser cette technique pour obtenir des résultats différents. Et cela de jour comme de nuit !

Comment ça marche ?

L’obturateur de l’appareil s’ouvre pour exposer le capteur à la lumière. La plupart des photos sont prises en quelques fractions de seconde, l’obturateur s’ouvrant et se fermant rapidement pour figer le moment.

Tout mouvement qui se produit lorsque l’obturateur est ouvert crée un flou et alors que les nouveaux photographes sont souvent frustrés de voir du flou dans leurs images sans savoir pourquoi, l’exposition longue manipule intentionnellement la vitesse d’obturation pour créer un flou dit « artistique », rendant l’écoulement d’une rivière laiteux ou créant des stries circulaires lors de la photographie d’étoiles.

Obturateur et vitesse d’obturation

Pour capturer une image, votre appareil photo dépend de 3 réglages : la sensibilité ISO, l’ouverture et la vitesse d’obturation.

Ces trois éléments forment le triangle d’exposition.

Lorsque l’obturateur de votre appareil est en position fermé, votre capteur ne reçoit pas de lumière. Plus l’obturateur reste ouvert longtemps et plus votre capteur reçoit de rayons lumineux.

L’utilisation d’une longue exposition est un outil que les photographes utilisent pour de nombreuses raisons. Tout d’abord, les longues expositions permettent de prendre les photos en basse lumière. Ensuite, une photo pose longue crée un aspect presque onirique à cause de ce flou de mouvement. Les nuages deviennent des traînées brumeuses, les vagues créent des motifs lisses, les étoiles dans le ciel deviennent des traînées de lumières, et les foules semblent s’estomper.

Les challenges de la photo pose longue – et comment les surmonter !

La photo pose longue, présente un certain nombre de contraintes. En effet, plusieurs accessoires peuvent être nécessaires en fonction des effets que vous voulez obtenir.

Le trépied : L’accessoire indispensable

Comme tout ce qui bouge pendant une longue exposition est flou, ces photos ne peuvent pas être prises à la main. De petits mouvements de vos mains déplaceraient l’appareil photo et l’image entière serait floue (et là plus question d’appeler le résultat « flou artistique » ;).

Un trépied est donc nécessaire pour toutes les photos à longue exposition !

Les filtres ND ou filtres à Densité Neutre

Vous avez peut-être déjà entendu parler de filtre nd400 ou filtre nd1000 en vous demandant : qu’est-ce que c’est ? Quel filtre nd choisir ?

Comme on l’a dit plus haut, la pose longue est idéale pour la photo de nuit ou en basse lumière. En effet, le capteur peut rester ouvert très longtemps sans que votre photo ne soit surexposée, car il y a peu de lumière disponible. En revanche si vous souhaitez faire une photo de cascade en pleine journée vous allez être rapidement confronté à un problème ! Votre photo sera surexposée et donc complètement blanche.

Même si vous compensez avec une ouverture étroite et une sensibilité ISO faible pendant la journée, cela ne suffira pas, car il y a encore trop de lumière.

Un filtre à densité neutre (filtre ND) bloque intentionnellement la lumière afin que vous puissiez prendre une photo avec une longue exposition. Pour faire simple, un filtre ND, c’est une paire de lunettes de soleil pour votre objectif.

Un filtre ND est accompagné d’un indice (filtre nd400, filtre nd1000…) et plus cet indice est élevé plus la quantité de lumière qu’il bloque est importante.

Si vous prenez des photos au coucher du soleil et que vous n’avez besoin que de quelques secondes, un filtre plus léger fera l’affaire. Si vous prenez des photos par un après-midi ensoleillé, vous aurez besoin d’un filtre plus foncé.

Les filtres ND sont vendus à l’unité ou par lot, et il est donc facile d’expérimenter. Il existe également des filtres nd variables. Ce sont des filtres circulaires dont l’opacité varie lorsque vous les tournez. Cette option est très pratique surtout en voyage, mais ces filtres nd sont souvent un peu moins qualitatifs.

La télécommande : Pour les perfectionnistes

Bien qu’une télécommande ne soit pas absolument nécessaire pour la prise d’une photo pose longue, elle est conseillée. En effet, le moindre mouvement de votre appareil peut rendre la totalité de votre photo floue. L’utilisation d’une télécommande (filaire ou non) permet d’éviter ce risque en évitant tout mouvement de l’appareil lorsque l’on presse le bouton du déclencheur.

À défaut vous pouvez utiliser le minuteur de votre appareil photo pour éviter le tremblement dû à la pression du bouton de déclenchement.

La deuxième utilité d’une télécommande c’est que certaines permettent de bloquer le bouton-poussoir en position ouverte et donc de laisser l’obturateur ouvert sur des durées plus longues. En effet, par défaut votre appareil ne propose sans doute pas une ouverture supérieure à 30 secondes.

Cas pratique : Faire une photo pose longue

Tout commence par l’analyse de la scène.

Vous devriez déjà connaître l’importance de la composition, du cadrage et de la perspective. Photographier de longues expositions n’est pas différent. Utilisez des règles telles que la règle des tiers, des lignes de tête ou des cadres naturels.

Qu’est-ce que je photographie ? Telle devrait être la question principale. Une longue exposition est utilisée pour améliorer votre image. Cela ne transformera pas une mauvaise composition en quelque chose de bon.

Les meilleures photos à exposition longue ont tendance à avoir quelque chose de mouvant, tout en ayant encore quelque chose de complètement immobile pour ancrer la scène.

Une fois que vous avez votre composition en tête, installez votre appareil photo sur un trépied.

Tournez le sélecteur de mode en mode priorité à l’obturation ou, si vous êtes à l’aise en mode manuel.

Assurez-vous que les réglages de votre appareil photo sont corrects. Gardez votre ISO sur 100, utilisez une ouverture moyenne pour garder la mise au point sur la scène entière et changez la vitesse d’obturation en conséquence.

Ne vous en faites pas, cela prendra probablement un peu (voir beaucoup) d’expérimentation, alors n’ayez pas peur de deviner, de prendre une photo, puis d’en refaire une si besoin.

Quelques secondes suffisent souvent pour des sujets rapides comme les chutes d’eau, la circulation de voitures, une foule en mouvement… Pour les mouvements plus lents, comme les nuages, 20 à 30 secondes peuvent être nécessaires pour obtenir un flou évident.

Pour les expositions encore plus longues que 30 secondes (ex. : photographier les étoiles), utilisez le mode « Bulb (B) » si votre appareil photo le permet. Vous pouvez aussi utiliser une télécommande qui permet de bloquer l’obturateur en position ouverte.

Pensez que l’appui sur le déclencheur peut faire bouger votre appareil. Il est donc conseillé d’utiliser une minuterie de deux secondes ou une télécommande. De plus, si votre appareil photo dispose d’un mode verrouillage du miroir (live-view chez Canon) utilisez-le pour éviter un mouvement supplémentaire du miroir de votre appareil.

Le mieux c’est d’essayer encore et encore ! Il est très intéressant de photographier votre sujet (voitures en mouvement, nuages, eau…) avec des vitesses d’obturation différentes et d’observer les résultats obtenus.

Astuces : Utilisez le réglage ISO le plus bas disponible sur votre appareil photo, et utilisez le réglage RAW pour plus de flexibilité dans le post-traitement.

Si votre photo est surexposée malgré une sensibilité ISO la plus basse et une ouverture très petite, ajoutez votre filtre à densité neutre (filtre nd).

Attention : l’utilisation d’un filtre nd1000 par exemple empêchera sans doute votre appareil de faire la mise point automatiquement. Ce que vous voyez dans le viseur sera trop sombre. Réglez donc votre mise au point sans le filtre et passez à la mise au point manuelle pour vous assurer que vous ne la modifiez pas en appuyant sur le déclencheur.

Prenez une photo d’essai et regardez-la en faisant un zoom sur l’image. Cela vous permettra de corriger toute erreur avant de procéder à la capture d’une exposition beaucoup plus longue.

Q&A :

Mon sujet n’est pas assez flou à mon gout ?

Baissez la vitesse d’obturation pour exposer encore plus longtemps et obtenir un flou plus important.

Mon image est surexposée ?

Changez les réglages d’exposition : ISO le plus bas possible, ouverture plus petite. Si ça n’est pas assez, utilisez un filtre nd. Si l’image est encore trop lumineuse avec votre filtre ND le plus puissant, votre ouverture la plus étroite et votre sensibilité ISO la plus faible, vous devrez peut-être replanifier la prise de vue pour revenir au crépuscule. (Mais généralement un filtre nd1000 fait l’affaire.)

L’image entière est floue ou un peu molle ?

Assurez-vous que le vent ne déplace pas votre trépied.

Essayez à nouveau la prise de vue avec la minuterie et en bloquant le miroir de votre appareil en position ouverte pour éviter tout tremblement de l’appareil photo.

Conclusion

Les longues expositions demandent souvent un peu (beaucoup) d’expérimentation pour trouver la bonne vitesse d’obturation. Ne vous énervez pas si cela vous prend un peu de temps, c’est tout à fait normal. Plus vous prenez de photo pose longue, moins il vous faudra de temps pour trouver le réglage correspondant au sujet que vous photographiez (cascade, étoiles, voitures…).

Les photos à expositions longues exigent un peu plus de travail, d’accessoires et de préparation, mais créent souvent des images étonnantes et uniques.

Pin It on Pinterest

Share This

Vous avez appréciez l’article ? Partagez le !

Aidez-nous à développer l'art de la photo en partageant sans modération ;)