Apprendre la photo

Maitriser la photographie de silhouettes

Pinterest LinkedIn Tumblr

Beaucoup d’entre vous ont probablement déjà regardé une photo de silhouette et se sont demandé comment elle avait été prise exactement.  

Les silhouettes sont une merveilleuse façon de transmettre le drame, le mystère, l’émotion aux spectateurs de vos photos et se distinguent souvent dans un album par la combinaison de leur simplicité, mais aussi par l’histoire qu’elles véhiculent. Elles ne donnent pas au spectateur une image claire de tout, mais laissent une partie de l’image à l’imagination du spectateur.

Les photographes de silhouettes doivent avoir un bon timing et des réglages d’exposition parfaits.

Qu’est-ce qu’une silhouette ?

En photographie, une silhouette est définie comme un contour qui apparaît sombre sur un fond clair. Plus précisément, c’est quand votre sujet est vu comme une forme noire sans détail sur un fond plus clair. C’est un résultat artistique que de nombreux photographes aiment utiliser.

Cet effet peut être obtenu avec n’importe quel type de source de lumière vive, mais bien sûr, la plus utilisée est le soleil au lever ou au coucher.

Quelques conseils à garder à l’esprit

La stratégie de base que vous devrez employer pour prendre des photos de silhouette consiste à placer votre sujet (la forme que vous souhaitez occulter) devant une source de lumière et à forcer votre appareil photo à régler son exposition en fonction de la partie la plus lumineuse de votre photo (l’arrière-plan) et non du sujet de votre image.

Ce faisant, votre sujet sera sous-exposé et apparaîtra très sombre, voire noir.

Choisissez un sujet fort

choisissez-un-sujet-fort-pour-vos-silhouettes

Presque tous les objets peuvent être transformés en silhouette, mais certains sont meilleurs que d’autres. Choisissez un objet à la forme forte et reconnaissable qui sera suffisamment intéressant dans sa forme bidimensionnelle pour retenir l’attention de ceux qui regardent votre image. Les silhouettes ne peuvent pas s’appuyer sur les couleurs, les textures et les tons des sujets pour les rendre attrayants — la forme doit donc être intéressante et distincte.

Obtenez la bonne lumière

Quand il s’agit d’éclairer votre sujet, vous devrez jeter beaucoup de ce que vous avez appris sur la photographie « normale » et penser un peu à l’envers. Au lieu d’éclairer l’avant de votre sujet, dans les photos de silhouettes, vous devez vous assurer qu’il y a plus de lumière qui brille de l’arrière-plan que du premier plan — ou pour le dire autrement — vous voulez éclairer l’arrière de votre sujet plutôt que l’avant. La lumière idéale pour cela est de placer votre sujet devant un coucher ou un lever de soleil — mais en réalité, n’importe quelle lumière vive pourra faire l’affaire.

Cadrez votre image

Cadrez votre prise de vue de façon à ce que votre sujet soit devant un joli fond uni, mais lumineux. Habituellement, les meilleurs arrière-plans sont un ciel clair et sans nuages avec un coucher de soleil. Placez la source de lumière la plus brillante derrière votre sujet.

Optez pour des arrière-plans simples et propres, sans encombrement ni distraction, par exemple un ciel coloré, de la neige bien éclairée ou de l’eau réfléchissante.

Rendre les formes distinctes et épurées

Si l’image que vous essayez de produire comporte plus d’une forme ou d’un objet, essayez de les séparer. Il est essentiel d’éviter que votre sujet ne chevauche de manière significative d’autres objets ensilhouette. Si c’est le cas, les sujets vont simplement fusionner et se fondre ensemble, apparaissant comme une grosse tache noire. La forme de votre sujet ne sera alors plus reconnaissable.

Par conséquent, réfléchissez bien à votre cadrage et essayez de maintenir une bonne séparation entre votre sujet et les autres éléments.

Par exemple, si vous photographiez un arbre et une personne, ne l’a faites pas se tenir devant l’arbre ou contre ce dernier, car cela les fusionnera en une seule forme et vos spectateurs pourraient ne pas savoir quelle est cette forme.

silhouette-de-profil

En outre, lorsque vous photographiez des personnes, photographiez-les plutôt de profils que de face, car un plus grand nombre de leurs traits (nez, bouche, yeux) seront alors soulignés et qu’ils ont plus de chances d’être reconnus.

L’exposition

Tout d’abord, votre sujet doit être rétroéclairé ou contrasté sur un fond beaucoup plus lumineux. Les photographes d’extérieur utilisent le soleil comme source de lumière, donc pour ce style de photographie de contre-jour, vous devez prendre des photos dans la direction du soleil. Ce faisant, vous pouvez prendre votre sujet en sandwich entre votre appareil photo et la lumière. C’est normalement plus facile à faire lorsque le soleil est bas dans le ciel. Par conséquent, le matin et le soir sont d’excellents moments pour capturer des silhouettes. En effet, à ce moment le soleil fait que le ciel est le plus lumineux pour un plus grand contraste entre votre objet et le ciel.

À lire : « Comment photographier les levers et les couchers de soleil »

Essayez de photographier votre sujet avec le soleil directement derrière lui pour obtenir une lueur autour de votre silhouette.

Mesure ponctuelle

De toute évidence, votre appareil ne sait pas, et ne peut pas prévoir, l’effet que vous essayez d’obtenir. Par conséquent, ne vous fiez pas simplement aux réglages d’exposition automatique de votre appareil photo : il tentera de faire la moyenne de la lumière dans la scène et ne produira pas la véritable silhouette que vous recherchez. Il est préférable de passer en mode de mesure ponctuelle ou partielle.

La mesure ponctuelle est disponible sur pratiquement tous les reflex numériques et vous permet de baser l’exposition sur un très petit pourcentage de l’espace image — généralement 2 à 5 %. En pointant le point de mesure spot sur une zone claire du ciel, l’appareil photo biaise ses réglages pour cette partie claire du cadre.

Utilisez ces réglages pour prendre votre photo. Le résultat sera une vitesse d’obturation plus rapide — une vitesse qui est correcte pour le ciel clair, mais trop rapide pour enregistrer les détails ou les tons de votre sujet rétroéclairé. En conséquence, votre sujet sera fortement sous-exposé et rendu comme une silhouette.

Vous pouvez également continuer à utiliser votre mode d’exposition standard avec mesure évaluative/matrice, mais en appliquant une compensation d’exposition négative de façon progressive jusqu’à ce que vous obteniez l’effet désiré.

Vous remarquerez que les histogrammes sont inclinés vers la gauche, avec un pic à l’extrême gauche du graphique. Ceci est une illustration graphique du fait qu’il y a beaucoup de tons sombres ou noirs dans votre prise de vue.

Les vitesses d’obturation sont souvent assez rapides lors de la prise de vue de silhouettes, c’est pourquoi un trépied est un accessoire facultatif, plutôt qu’une nécessité. Cependant, même si vous n’en avez pas besoin pour la stabilité, ils s’avèrent très pratiques pour peaufiner et perfectionner la composition.

À lire : « L’importance d’une bonne composition »

Éteignez votre Flash

Si vous avez votre appareil photo en mode automatique (ce qui n’est pas conseillé), votre appareil voudra probablement utiliser son flash, ce qui nuira à la silhouette. En gros, vous voulez le moins de lumière possible sur l’avant de votre sujet — le flash ne doit donc pas se déclencher (c’est un principe de base, mais il est toujours bon de le rappeler ;).

En mode automatique

Si vous prenez des photos de silhouettes en mode automatique, essayez de pointer votre appareil vers le ciel et d’appuyer sur l’obturateur à mi-chemin. Ensuite, pointez votre appareil photo vers votre sujet et prenez la photo. La plupart des appareils photo déterminent les niveaux d’exposition à utiliser lorsque le déclencheur est à moitié enfoncé en mode automatique, le résultat devrait donc être une belle photo de silhouette.

En mode manuel

Si vous prenez des photos de silhouettes en mode manuel, vous pouvez régler manuellement votre exposition pour que l’arrière-plan soit correctement exposé, ce qui devrait laisser votre sujet très sous-exposé ou noir. Vous pouvez ensuite faire la mise au point manuellement sur votre sujet silhouetté pour vous assurer qu’il est net par rapport à l’arrière-plan.

Capturez le mouvement

Essayez de capturer le mouvement dans vos photos de silhouette chaque fois que cela est possible. Lorsque vous photographiez des silhouettes, la vitesse d’obturation est généralement très rapide, ce qui vous permet de capturer des moments courts et uniques qui seraient probablement flous dans d’autres conditions.

capturer-le-mouvement

Une fois de plus, le mode rafale est l’outil parfait pour prendre des photos de mouvement afin que vous puissiez capturer le moment exact.

Mettez l’accent sur les silhouettes en post-traitement

Augmentez le contraste pour faire ressortir les silhouettes dans votre logiciel de retouche préféré. Si vous utilisez des filtres, choisissez ceux qui accentuent les noirs !

Conclusion

N’oubliez pas qu’il n’y a pas de science exacte pour prendre une belle silhouette, et comme pour beaucoup d’autres domaines de la photographie, il faut de la pratique et de l’expérimentation !