Apprendre la photo

Matériel et réglages pour la photographie de rue

Pinterest LinkedIn Tumblr

Maintenant que vous êtes prêt à prendre d’assaut les rues, il est temps de choisir les meilleurs outils pour ce travail. Quel type d’appareil photo et d’objectif devez-vous emporter avec vous ? Quels sont les réglages optimaux pour obtenir de belles photos de rue ?

Même s’il est vrai que l’on peut utiliser n’importe quel appareil photo pour la photographie de rue, certains types d’appareils et d’objectifs vous faciliteront nettement la vie.

1 — Choisir son appareil photo et son/ses objectif(s) pour la photographie de rue

La photographie de rue a commencé avec Leica. Aujourd’hui, c’est là que les appareils photo hybrides (sans miroir) prennent tout leur sens. De haute qualité, rapides, petits et silencieux, ils sont probablement parmi les outils photographiques les plus discrets que vous trouverez et partagent de nombreuses propriétés qui ont fait la popularité des appareils Leica il y a plusieurs décennies.

1.1 — Choisir son appareil photo pour la photo de rue ?

Il n’existe pas d’appareil photo « idéal » pour la photographie de rue. Il y a des avantages et des inconvénients à chaque appareil. Le conseil est de trouver l’appareil photo qui correspond le mieux à vos besoins personnels.

Un petit appareil photo est une option souvent privilégiée pour la photo de rue pour deux raisons. Premièrement, vous allez beaucoup marcher, donc un appareil photo encombrant va vous peser. Plus important encore, un appareil plus petit attire moins l’attention du public sur vous.

Les meilleurs appareils photo pour la photographie de rue combinent une bonne qualité d’image, des fonctions utiles et un design compact. Selon votre style, vous pouvez vouloir un appareil sans miroir avec des objectifs interchangeables, ou peut-être un appareil de poche avec un objectif fixe plus facile à transporter.

Ma préférence va aux appareils sans miroir et aux appareils micro 4/3. La technologie et la qualité de l’image se sont beaucoup améliorées au cours des cinq dernières années et rivalisent aujourd’hui largement avec la qualité des DSLRs.

Un Olympus OM-D E-M5 est un appareil qui se démarque pour la photo de rue. Mais ne vous inquiétez pas si vous n’avez pas d’appareil photo hybride. Même avec son obturateur bruyant et sa plus grande taille, le DSLR, plus visible, fera de tout aussi bonnes photographies de rue.

Voici quelques appareils idéals pour la photo de rue :

Olympus OM-D E-M5

A close up of a camera Description automatically generated

Fujifilm X-T100

A picture containing electronics, camera, indoor, sitting Description automatically generated

Fujifilm — X-T2

A close up of a camera Description automatically generated

Fujifilm — X-T20

A close up of a camera Description automatically generated

Ricoh GR II

Je suis un grand fan des appareils compacts pour la photographie de rue. Je recommande sans hésiter le Ricoh GR II. Il a un grand capteur de la taille d’un APS-C, un objectif fixe de 28 mm (il y a un mode de recadrage de 35 mm), et il tient dans la poche.

Le plus important en photo de rue est d’avoir toujours son appareil photo avec soi. Avec le Ricoh GR II, vous pouvez simplement le glisser dans votre poche ou le jeter dans votre sac à main. Vous ne raterez plus jamais une occasion de faire de la photographie de rue.

Un inconvénient (qui peut être un avantage) est que l’appareil photo n’a qu’un écran LCD. Personnellement, je n’ai aucun problème à prendre des photos avec un écran LCD dans la photo de rue (en fait, cela peut être mieux, car les gens ne remarquent pas que vous prenez des photos). Si vous voulez un viseur externe, vous pouvez en acheter un. Mais franchement, je ne connais pas beaucoup de gens qui utilisent le viseur externe pour le Ricoh.

A close up of a camera Description automatically generated

 

1.2 — Quel est le meilleur objectif pour la photo de rue ?

Certains photographes pensent que l’utilisation d’une distance focale plus longue et donc d’une distance plus grande permet de passer inaperçu et de s’assurer que le sujet reste naturel. Imaginez un photographe pointant un monstrueux objectif 70-200 mm vers vous depuis l’autre côté de la rue ! Il faut se rendre à l’évidence : les gros appareils font peur aux non-photographes.

C’est l’une des raisons pour lesquelles de nombreux photographes de rue préfèrent les petits objectifs grands angle. Entre autres choses, ces objectifs aident à la discrétion. Un tel objectif permet également d’avoir plus d’arrière-plan, ce qui signifie plus de contexte pour raconter une histoire.

Avec ce type d’objectifs, vous pourrez raconter une histoire dans sa globalité. Les téléobjectifs, en revanche, compriment la perspective en laissant de côté plus de détails qui pourraient autrement être intéressants.

C’est pourquoi de nombreux photographes de rue choisissent généralement un objectif, allant de 24 à 50 mm, les objectifs 35 mm et 50 mm étant souvent considérés comme LES « objectifs de la photographie de rue ».

Pour les scènes de rue très fréquentées, un 35 mm peut vous permettre de tout mettre dans le cadre à une distance rapprochée. Un 50 mm peut être avantageux pour les zones peu fréquentées, où il est plus difficile de se rapprocher sans se faire remarquer.

1.2.1 — Focale fixe ou Zoom ?

Chacun a sa raison d’être, mais les objectifs fixes peuvent vous donner des avantages significatifs dans la photo de rue. En général, ces objectifs sont petits et légers. Cela vous permettra d’être plus rapide avec votre appareil photo, tout en rendant l’appareil beaucoup moins visible.

Plus important encore, en utilisant un objectif fixe de manière constante, vous finirez par vous habituer à la distance focale de votre objectif. Cela vous permettra d’être plus rapide et de cadrer vos scènes plus instinctivement.

Avec le temps, vous vous habituerez à la façon dont votre objectif « voit » et vous n’aurez pas à perdre de temps à zoomer à la bonne longueur focale avant une prise de vue. De plus, les zooms rendent paresseux. Les meilleurs photographes de rue bougent beaucoup et utilisent leurs jambes — ils s’approchent de leurs sujets, se déplacent à gauche, à droite, s’accroupissent et expérimentent différents angles.

Un objectif normal ou grand angle vous permettra de vous rapprocher de votre sujet pour montrer des moments plus intimes. Les sujets apparaîtront plus proches tout en étant capables de montrer une grande partie de l’arrière-plan ou du reste de la scène.

Cela vous oblige à vous rapprocher de vos sujets ! En les plaçant dans une plus grande partie de la scène, vous serez mieux à même de capturer les expressions subtiles et les mouvements rapides qui se produisent.

Vos photos donneront l’impression que vous faites partie du moment, au lieu d’avoir l’air de « traquer » des gens de loin.

1.2.2 — L’objectif 28 mm :

Les objectifs 28 mm permettent de vous rapprocher de vos sujets et de remplir le cadre. Les téléobjectifs compriment trop la scène et donnent une impression très impersonnelle (tant en ce qui concerne la proximité avec les sujets que l’aspect final de la photo).

La difficulté avec un 28 mm est de remplir le cadre sans avoir trop d’espace négatif sur les bords du cadre. Cela signifie que vous devez être assez proche de vos sujets lorsque vous les photographiez.

Choisissez un objectif 28 mm f/2,8 ou plus. Vous n’avez pas besoin d’un objectif rapide de f/1,4 (qui sont généralement trop grands et trop lourds).

Il existe également des objectifs 24 mm, mais je ne les recommande pas personnellement. Ils sont généralement trop larges et vous devrez vous rapprocher encore plus de vos sujets pour remplir le cadre.

Tout ce qui est plus large qu’un 24 mm est trop large, et créera une distorsion qui peut-être un peu trop distrayante.

1.2.3 — L’objectif 35 mm :

Je recommande généralement un objectif 35 mm pour la majorité des photographes de rue. La distance focale de l’œil humain est d’environ 40 mm, donc un 35 mm se rapproche de notre champ de vision naturel.

Lorsque vous choisissez votre objectif 35 mm, vous n’avez pas besoin d’une ouverture rapide (comme f/1,4), vous pouvez choisir un objectif f/2 ou f/2,8.

Si vous avez un reflex numérique Canon plein format, l’objectif Canon 40 mm f/2,8 pancake est super compact et constitue une longueur focale idéale pour la photo de rue.

Canon 40 mm f:2,8 pancake

Si vous avez un reflex numérique Nikon plein format, je vous recommande l’objectif Nikon 35 mm f/2.

A close up of electronics Description automatically generated

Si vous avez un autre appareil photo, il vous suffit de vous rapprocher d’un 35 mm avec une ouverture de f/2 ou f/2,8.

1.2.4 — L’objectif 50 mm :

Henri Cartier-Bresson — un maitre de la photographie de rue — utilisait surtout un objectif 50 mm.Cependant, l’inconvénient avec un objectif 50 mm est qu’il peut être un peu trop « serré » dans certaines situations. Je trouve que le 50 mm resserre un peu trop le cadre dans la photo de rue. C’est pourquoi je pense qu’un 35 mm est idéal, car il est légèrement plus large sans être trop large.

Cependant, le 50 mm est toujours utilisable pour la photographie de rue, et certains le préfèrent. Il permet d’avoir un peu plus de distance par rapport à vos sujets. Un 50 mm est également un excellent objectif pour prendre des portraits de personnes dans la rue.

Encore une fois, vous n’avez pas besoin d’un objectif très rapide (comme un objectif 1,4) pour la photo de rue. J’opterais pour un 50 mm f/1,8, qui est de taille, de poids et le prix idéal.

Canon 50 mm f/1,8

A close up of electronics Description automatically generated

Nikon 50 mm f/1,8

A close up of electronics Description automatically generated

Ou pour n’importe quelle autre marque d’appareil photo que vous possédez, procurez-vous un 50mm f/2.

2 — Choisir ses réglages pour la photo de rue

La photographie de rue est une forme de photographie si rapide et spontanée que notre objectif est de régler rapidement notre appareil photo pour qu’il soit prêt et à portée de clic.

Les scènes de rue changent à la vitesse de l’éclair. Certains des meilleurs moments apparaissent et disparaissent devant vous en un instant. Pour compenser cela, vous devez régler votre appareil pour pouvoir capturer ces scènes en un instant.

Plus vous mettrez de temps à réfléchir à vos réglages, moins vous pourrez vous concentrer sur la capture de ces moments incroyablement fugaces.

2.1 — Augmentez votre ISO !

Beaucoup de gens ont peur de cela. Mais le bruit produit par les appareils photo récents est bien meilleur que celui des appareils d’il y a dix ans, il n’y a donc pas lieu de s’inquiéter.

En règle générale, vous pouvez utiliser ISO 400 en plein soleil, 800 à 1600 à l’ombre et 3200 à 6400 du crépuscule au soir.

La raison pour laquelle nous utilisons une sensibilité ISO élevée est qu’il permet d’avoir une profondeur de champ plus importante et une vitesse d’obturation plus rapide pour obtenir des photos nettes et figer l’action.

2.2 — Quelle est la meilleure ouverture pour la photographie de rue ?

Généralement, je préfère utiliser une ouverture plus petite (quand c’est possible) pour obtenir plus de profondeur de champ dans l’image. En utilisant une ouverture plus petite (et donc une plus grande profondeur de champ), il y a moins de risques que vous ratiez vos images.

En effet, si vous manquez légèrement la mise au point sur votre sujet, une plus grande profondeur de champ minimisera les risques que cela gâche la photo en rendant votre sujet flou.

Nous l’avons déjà dit, la photo de rue se passe parfois très rapidement et vous n’aurez pas toujours le temps de changer vos réglages au cas par cas, alors autant mettre toutes les chances de votre côté !

Idem, si vous avez plusieurs sujets intéressants qui entrent dans votre scène à différentes profondeurs ou si vous avez un grand sujet et un bel arrière-plan, une plus petite ouverture vous permettra de les rendre tous aussi nets que possible.

Note : À moins que vous ne preniez des photos en plein soleil, la seule façon d’utiliser une vitesse d’obturation rapide et une petite ouverture est d’augmenter votre sensibilité ISO.

À lire : « Comprendre la sensibilité ISO en photo »

À lire : « Comprendre la vitesse d’obturation en photographie »

À lire : « Comprendre l’ouverture en photographie »

2.3 — Quel est le meilleur mode de prise de vue pour la photographie de rue ?

La façon la plus rapide et la plus simple de configurer votre appareil photo pour la photographie de rue est de le mettre en mode AV (mode priorité à l’ouverture) et de sélectionner manuellement votre diaphragme (ouverture) et la sensibilité ISO. L’appareil photo décidera alors de la vitesse d’obturation. Par une journée ensoleillée, un bon point de départ se situe autour de f/16 avec une sensibilité ISO entre 200-400. Si votre appareil photo affiche une vitesse d’obturation supérieure à 1/200 ème de seconde, vous êtes prêt à shooter.

Prenez note de la vitesse d’obturation que votre appareil photo affiche et ajustez l’ouverture et la sensibilité ISO en conséquence. Si votre appareil photo vous donne une vitesse d’obturation inférieure à 1/80 e, vous risquez d’obtenir un flou de mouvement sur vos sujets, mais cela pourrait aussi servir à obtenir un bon effet. Pour surmonter le flou, il suffit d’augmenter la sensibilité ISO et/ou de choisir une ouverture plus grande.

Si vous êtes nouveau dans le monde de la photographie, vous pouvez toujours mettre l’appareil photo en mode P (programme ou automatique) et laisser l’appareil choisir les bons réglages. Vous pouvez toujours régler la valeur EV si vous souhaitez surexposer ou sous-exposer la photo à votre convenance.

C’est utile si vous prenez des photos en rafale (dans l’urgence et sans avoir le temps de réfléchir), mais vous n’avez que peu de contrôle sur ce que fait l’appareil photo, ce qui n’est pas toujours la meilleure option. Le mode programme fait un travail assez décent, mais je ne m’y fierais pas en basse lumière où il y a une forte possibilité que votre vitesse d’obturation soit trop lente pour figer l’action.

Astuces : Il est souvent possible de donner à l’appareil un réglage minimal de vitesse d’obturation qu’il ne doit pas dépasser en mode automatique. Par exemple si vous ne voulez pas de flou de mouvement, indiquez à l’appareil qu’il ne devra pas utiliser une vitesse plus faible que 1/160 s.

Derniers mots sur la photographie de rue

La première étape consiste à se familiariser avec son appareil photo et à prendre de bonnes photos sur le plan technique. L’étape suivante consiste à réfléchir à ce que l’on photographie afin de pouvoir saisir des moments intéressants.

Vous pouvez consulter notre guide sur la photographie de rue : « La photo de rue : 25 conseils pour bien débuter ou s’améliorer »