Apprendre la photo

Photographier le littoral

Pinterest LinkedIn Tumblr

Les littoraux sont des paysages toujours changeant, plein d’ambiance et de mouvement. Les baies sablonneuses forment de grands espaces ouverts, avec tant de possibilités et de liberté pour être créatif.

Les côtes offrent au photographe un merveilleux éventail de possibilités photographiques, allant des clichés de personnes sur une plage estivale bondée à des clichés plus axés sur le paysage avec des vagues qui s’écrasent sur les rochers.

Peu de types de paysages sont plus populaires, plus variés ou plus photogéniques que les cotes. Elles peuvent être sauvages ou calmes, moroses ou tranquilles — la grande question est : comment en saisir le caractère et la beauté en photo ?

La planification

Tout d’abord, il est important de planifier votre séance photo. Cela vous permettra non seulement de maximiser vos chances de prendre de bonnes photos.

Le temps jouera un rôle important, alors vérifiez d’abord les prévisions. Personnellement, j’évite la plage par temps clair — les nuages ajouteront de l’intérêt, de la profondeur et du drame aux images côtières. Vérifiez également la force et la direction du vent : trop d’embruns rendront la photographie difficile surtout si vous aimez les photos « longue exposition ». Vérifier aussi la position du soleil avec des applications telles que « Photopills » qui vous aideront à tout planifier.

La hauteur des marées est importante, car elle modifie radicalement l’aspect de la plage et les possibilités de photos qui en découlent. Certains endroits fonctionnent mieux à marée haute, tandis que d’autres sont mieux à marée basse. Lorsque je visite une plage de sable, je trouve qu’une marée descendante est la meilleure solution. Lorsque la marée monte, vous devez constamment reculer et vous risquez davantage de mal juger les vagues et de vous mouiller les pieds.

Il est également important de connaître l’heure des marées pour des raisons de sécurité. La mer peut être un endroit dangereux et il est facile de se faire surprendre par la marée lorsqu’on est absorbé par la prise de photos. Dites toujours à quelqu’un où vous allez, et faites passer votre sécurité avant une photo.

Ce qu’il faut rechercher

Les côtes sont des paysages variés. Si la prise de vue au niveau de la mer est la plus populaire, ne négligez pas les vues de falaises élevées, de dunes de sable et de ports. Le sommet des falaises est une option particulièrement intéressante lorsque de grosses vagues rendent la prise de vue depuis le niveau de la plage peu pratique.

photographier-depuis-les-falaises

Le printemps est une période de l’année particulièrement propice à la prise de vue depuis les sentierscôtiers, car les fleurs côtières tapissent le sommet des falaises, ce qui donne un intérêt coloré au premier plan.

fleurs-premier-plan-littoral

La plage offre un grand potentiel pour la photographie créative — il y a rarement une pénurie de sujets de premier plan. Les mares rocheuses, les motifs de sable, du bois échoué, des affleurements rocheux, des rochers lisses, des cales de halage et bien d’autres sont autant de choses que vous pouvez incorporer dans vos compositions pour ajouter de l’intérêt, de l’échelle et de la profondeur.

photographier-littoral-cave

Les images les plus dynamiques résultent souvent de l’utilisation d’un objectif grand angle et de la proximité de l’objet au premier plan.

Si vous pouvez vous approcher du bord de l’eau en toute sécurité, faites-le — cela vous permettra de capter les mouvements de l’eau qui tourbillonne autour des rochers. Recherchez les eaux vives qui s’infiltrent entre les rochers et utilisez une exposition d’environ une seconde. Une vitesse d’obturation de cette durée rendra l’eau floue tout en conservant sa texture. Lors de la capture de ce type de mouvement de premier plan, il est normalement préférable de déclencher l’obturateur au moment où l’eau se retire vers la mer.

La lumière

Comme toujours, la lumière est un ingrédient clé — sa qualité fera ou défera votre image. Il n’est pas surprenant que les « heures d’or » — à l’aube et au crépuscule — conviennent généralement mieux à la photographie côtière. Le ciel est souvent coloré et le littoral est baigné par une lumière douce et chaude. Les lieux seront également plus calmes à chaque fin de journée.

Alors que le lever et le coucher du soleil produisent généralement les conditions les plus attrayantes, la côte est l’un des rares types de paysages qui peuvent être bien photographiés à tout moment de la journée et sous presque tous les types de lumière. L’eau est un élément très photogénique, qui ajoute du mouvement, de l’intérêt et des reflets colorés aux images.

photographier-le-littoral-longue-expo-premier-plan

Si vous souhaitez photographier de longues expositions pendant la journée pour obtenir une eau « soyeuse », n’oubliez pas vos filtres ND !

La faible luminosité est particulièrement bien adaptée à la photographie côtière. Certaines des meilleures conditions seront réunies avant le lever du soleil et jusqu’à une heure après le coucher du soleil. Les couleurs avant l’aube peuvent être spectaculaires, tout comme la lueur qui suit. Les réflexions fonctionnent bien, alors recherchez des bassins de rochers ou une étendue de sable humide. En reflétant le ciel, les reflets ajouteront de l’intérêt et de la lumière aux avant-plans.

Les filtres

Nous parlons souvent du mouvement dans la photographie et de la meilleure façon de l’enregistrer. À bien des égards, c’est un concept étrange, car en réalité, on ne peut pas vraiment enregistrer le mouvement dans une image fixe. En tant que photographes, nous pouvons plutôt essayer de communiquer la perception du mouvement — et cela peut s’avérer un outil visuel et compositionnel très puissant. La façon dont vous rendez le mouvement — net ou flou — aura un impact significatif sur l’aspect et la sensation de votre prise de vue finale.

En faible lumière, notamment à l’aube et au crépuscule, la durée d’obturation sera naturellement plus lente, ce qui crée un flou de mouvement. Cependant, si nécessaire, il est possible d’allonger artificiellement l’exposition en fixant un filtre ND sur votre objectif.

Ils sont disponibles en différentes teintes et en version à visser ou à glisser sur support. Ils sont conçus pour « absorber » la lumière afin de permettre aux photographes de choisir une exposition plus longue. Ces filtres créatifs sont particulièrement bien adaptés à la photographie côtière.

J’ai toujours avec moi des versions 3, 6 et 10 diaphragmes lorsque je me rends à la plage. En allongeant l’exposition jusqu’à 10 stops, il est possible de générer de très longues expositions allant jusqu’à plusieurs minutes, ce qui peut avoir un effet profond sur l’eau en mouvement et aussi sur les nuages. 

Astuce : Comme les ND peuvent considérablement assombrir l’image du viseur, ajoutez toujours le filtre en dernier — composez, faites la mise au point puis appliquez vos filtres.

Pour plus d’informations sur les filtres vous pouvez lire notre article : « Les meilleurs filtres pour la photographie de paysages »

L’équipement

equipement-pour-photographier-le-littoral

Vous n’avez pas besoin d’un kit spécial pour photographier le littoral, mais une bonne gamme de distances focales vous sera utile. Personnellement, je trouve que je prends la plupart de mes photos en utilisant un zoom grand angle 16-35 mm. Sa grande perspective me permet de me rapprocher d’un point d’intérêt au premier plan tout en gardant une majorité de la scène visible.

La flexibilité d’un zoom convient à la photographie côtière, ce qui permet de modifier rapidement la composition. Ils réduisent également la nécessité de changer d’objectif, ce qui est important — vous ne voulez pas changer souvent d’objectif lorsque vous êtes sur la plage, en raison du risque de pénétration de sable dans votre appareil ou objectif, surtout lorsqu’il y a du vent.

En ce qui concerne les filtres, un polarisant, des ND et ND gradués sont tous importants. Le système LEE Filters est considéré comme le meilleur disponible, mais il existe également des filtres de marques Hitech et Cokin qui sont de bons choix.

Un bon trépied est essentiel. Grâce à sa conception, le Manfrotto Neotec est adapté à la photographie côtière. Cependant, si vous le nettoyez soigneusement à l’eau douce après être allé à la plage, votre trépied standard fera parfaitement l’affaire.

Gardez également un chiffon à portée de main pour nettoyer vos objectifs et filtres si besoin.