Améliorer sa technique

Qu’est-ce qui fait une bonne photo ?

Pinterest LinkedIn Tumblr

Vous vous êtes peut-être déjà posé cette question : qu’est-ce qui fait une bonne photo ? Est-ce le sujet ? L’appareil photo ? Vous vous en doutez, il est possible de prendre des photos exceptionnelles avec des appareils « basics » comme il est possible de rater ses clichés avec des reflex numériques haut de gamme. 

Comme tout art, la photographie est subjective ! Cela qui signifie qu’une « bonne photo » pour une personne, peut ne pas l’être pour une autre. Il y a cependant quelques concepts qui aident à guider les photographes dans la création artistique. Voici 6 axes pour vous aider à bien commencer.

La Composition

Construire une bonne photo - Composition symétrique

La composition est l’art de choisir ce qui entre dans une photographie et où. Le cadrage (large ou serré) fait partie de la composition.

Pour bien composer son image, il faut commencer par choisir son sujet ou l’élément principal de mise au point. En effet, la façon dont on place le sujet dans la photographie a un impact important sur le rendu final. 

Ce qui reste en dehors d’une photo est tout aussi important — souvent, ajuster la position de l’appareil photo ou utiliser le zoom peut aider à éliminer les distractions, attirant encore plus l’attention sur le sujet.

L’Exposition

Construire une bonne photo - l'exposition

Le capteur d’un appareil photo numérique (ou le film d’un appareil photo analogique) enregistre la lumière pour prendre une image. La quantité de lumière dans une photographie, c’est ce qu’on appelle l’exposition.

L’exposition d’une photo dépend de plusieurs critères dont il est essentiel de comprendre le fonctionnement :

Le mauvais réglage d’un seul de ces paramètres peut conduire à une image trop sombre (sous-exposée) ou trop claire (surexposée).

Si vous n’êtes pas familier avec ces différentes notions, je vous encourage vivement à vous reporter aux articles annexes.

Remarquez toutefois qu’il n’existe pas d’exposition « correcte » — comme la photographie dans son ensemble, l’exposition est subjective. La sous-exposition intentionnelle d’une image peut faire perdre certains détails aux tonalités sombres, mais elle crée une atmosphère particulière dans votre image finale. Une légère augmentation de l’exposition donne aux images une sensation de légèreté et d’aération. S’il ne faut bien sûr pas exagérer, l’éventail des différentes expositions qui créent une bonne image peut être plus large que vous ne le pensez.

La mise au point

Construire une bonne photo - La Mise Au Point

L’objectif d’un appareil photo utilise plusieurs « morceaux » de verre pour que la lumière atteigne le capteur au bon endroit, créant ainsi une image nette. Le réglage de la mise au point d’un appareil photo à l’aide de différents modes (automatique ou manuel) permet au photographe de détacher le sujet du reste de la photo pour le mettre en avant ou au contraire garder net la totalité de l’image pour « raconter une histoire ». C’est ce que l’on appelle « la profondeur de champ ».

La profondeur de champ est contrôlée par l’ouverture de votre objectif, mais aussi par la distance par rapport au sujet et par la taille du capteur de votre appareil (c’est d’ailleurs pour cela que les photos d’un smartphone ne semblent jamais avoir le même fond flou qu’une photo d’un reflex numérique).

L’utilisation correcte de l’ouverture et de la distance pour contrôler la profondeur de champ vous permettent d’estomper un arrière-plan distrayant ou de garder tous les détails intacts dans un panorama.

La Lumière

Construire une bonne photo - La lumière

Les caméras captent la lumière — ce qui signifie qu’il est essentiel de comprendre l’éclairage pour prendre de bonnes photos. Toutes les lumières ne sont pas créées de la même façon — elles se propagent selon des angles différents, dans des proportions différentes et même dans des couleurs différentes.

La lumière qui se trouve devant le sujet permet d’obtenir facilement une exposition uniforme. Cependant, elle est parfois considérée comme ennuyeuse. La lumière venant du côté du sujet crée des ombres dynamiques et peut ajouter de l’intérêt à une image. Le plus délicat, le contre-jour (parfois difficile à maîtriser) peut donner des résultats spectaculaires et un rendu vraiment unique.

Une journée nuageuse offre un niveau de lumière très différent d’une journée ensoleillée. En effet, « une lumière douce » (ou diffuse) — comme celles d’une journée nuageuse — crée des ombres minimales et uniformes. « Une lumière dure », elle, crée des ombres profondes et très contrastées. Une fois encore, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon de faire, mais les deux ont un impact radicalement différent sur l’image produite. Le meilleur moyen c’est de s’entrainer !

La « couleur de la lumière » varie énormément d’une source lumineuse à une autre. Le réglage « balance des blancs » de votre appareil vous permet de corriger ce biais de couleur, de sorte que le blanc semble toujours blanc, que votre sujet soit sous une ampoule de tungstène ou sous le soleil.

Le Timing

Chute Bon Timing

Avoir le bon timing peut faire toute la différence entre une photo ennuyeuse et une photo incroyable.

Le choix du moment détermine la manière dont l’action est figée dans le temps. Un animal peut sembler léviter si son saut est capturé au bon moment. L’apprentissage du timing exige de la pratique, mais l’utilisation du mode rafale de votre appareil peut également être utile.

Les secondes — et même les millisecondes — comptent, mais le temps aussi à plus grande échelle. Lorsque vous utilisez la lumière naturelle, l’heure à laquelle vous prenez une photo a un grand impact : 

 • L’heure dorée – Ce phénomène très apprécié des photographes, a lieu juste après le lever et juste avant le coucher du soleil. Le soleil est doux et directionnel, donnant aux images un éclat doré.
 • L’heure bleue – Également très appréciée, a lieu juste avant le lever du soleil, et le ciel a alors une lueur bleue.
 • Un soleil de midi lors d’une journée sans nuages, en revanche, crée une lumière dure et des ombres profondes.

L’Inspiration

Construire une bonne photo - L'Inspiration

Une photographie peut être techniquement juste sur tous les plans — bonne composition, bonne exposition, bonne mise au point, lumière idéale et bon timing — si vous êtes en manque d’inspiration, il y a peu de chance que vos images vous plaisent.

Un appareil photo est un outil qui vous permet de montrer votre vision du monde. L’inspiration, même abstraite, est essentielle pour prendre de bonnes photos. Certaines grandes images brisent plusieurs « règles » de la photographie et sont pourtant étonnantes et très réussies. Pourquoi ? Simplement grâce à l’inspiration dont a fait preuve le photographe au moment d’appuyer sur le déclencheur.

L’apprentissage de la photo est un processus long et constant et même si une bonne technique et une connaissance des bases sont essentielles, une partie du rendu final de vos images repose aussi sur la créativité, l’inspiration et le dynamisme personnel dont fait preuve chaque photographe.

Apprends les règles comme un professionnel afin de pouvoir les briser comme un artiste

— Pablo Ruiz Picasso (25 octobre 1881 – 8 avril 1973)

Pin It on Pinterest

Share This

Vous avez appréciez l’article ? Partagez le !

Aidez-nous à développer l'art de la photo en partageant sans modération ;)