Actualités

Reiko Nonaka, photographe de l’affiche 2019, révèle quelques-uns de ses clichés sur la gémellité

Pinterest LinkedIn Tumblr

L’ÉDITION 2019 EST À LA DOUBLE IMAGE DE REIKO NONAKA

La gémellité, c’est ce qui m’a le plus influencée dans ma vie. À l’origine, nous étions un seul œuf, mais ensuite, nous avons été divisées en deux parties. Nous avons deux corps différents, mais le fait d’avoir partagé le ventre d’une mère avant la naissance a créé entre nous des liens très forts et indissolubles.

Ma série « Double Vie » est basée sur mes propres expériences en tant que jumelle. Ce qui m’intéresse, ce n’est pas simplement la ressemblance physique des jumeaux, c’est plutôt quelque chose d’intérieur de la vie de jumeaux.
Avant de photographier, j’écoute d’abord des histoires des jumeaux, ce qu’ils font dans la vie, ce qui les passionne, les choses qu’ils trouvent importantes chez eux. Ensuite, selon mon interprétation, je choisis leurs objets qui symbolisent leurs vies et je construis une image symétrique en mettant leurs objets dans leur espace.

Je trouve que la gémellité est comme une image symétrique pliée en deux. En ayant deux figures presque pareilles avec de petites différences à droite et à gauche, le pli au centre est un point de contact, une partie partagée qui relie toujours les deux. C’est pourquoi, je mets souvent des objets partagés au centre, des objets séparés des deux côtés. Avec les objets, j’aime évoquer la vie duale des jumeaux, parfois partagée et parfois séparée.

Pour le visuel du Salon de la photo 2019, j’ai créé une image symétrique de jumeaux avec les objets photographiques mis en scène pour montrer leurs univers et leurs intérêts.

Reiko Nonaka

Reiko Nonaka est une photographe japonaise née à Nagasaki. Après avoir fait des études en sciences humaines, elle devient ingénieur en informatique. En parallèle de son travail, elle étudie la photographie à l’École d’Art et de Photographie à Osaka. Afin d’approfondir son travail photographique, elle s’installe à Paris en 2005. Elle est diplômée en Master Photographie et Art contemporain en 2012

et en Master Art contemporain & Nouveaux médias en 2014 à l’Université Paris 8. Actuellement, elle vit et travaille à Paris.
Depuis 2012, elle réalise la série «Double
vie» – ayant elle-même une sœur jumelle – en France et au Japon, dans deux pays qui forment sa propre double culture franco-japonaise.

Ses photographies de jumeaux de tous âges montrent leur vie, leur lien et leur gémellité mystérieuse.
En 2016, elle est l’une des finalistes du Prix Mentor organisé par Freelens. En 2017, elle est l’une des finalistes de la Bourse du Talent et son travail est présenté au Prix des Zooms du Salon de la Photo par Photographie.com.

Dans la même année, ses photographies de «Double vie» sont acquises pour les collections du Musée français de la photographie.
En 2018, ses photographies sont exposées

au Festival du Regard à Cergy. Son travail est exposé également en Chine et au Japon.

Une exposition sur son travail sur la gémélité est présentée, au travers de 10 photographies au Salon de la Photo 2019.

Alexandre & Antoine. Ils ont 3 ans, sont franco-japonais. Ils adorent les dinosaures et possèdent beaucoup de modèles de différentes sortes. Ils aiment aussi monter
sur Rody, un cheval en vinyle, et jouer avec des petites voitures.
Ils jouent toujours ensemble. Alex est l’enfant premier-né
et Antoine est le deuxième, mais Antoine a un caractère de grand frère, c’est celui qui prend l’initiative. Leurs parents gardent précieusement les vêtements qu’ils portaient bébé
© Reiko Nanaka
Théophile & Grégoire. Ils ont 21 ans. Grégoire fait ses études en finance. Il pratiquait les arts martiaux, comme
le judo, le karaté, l’aïkido, et maintenant
il se passionne pour
le Krav-maga (une méthode d’autodéfense israélienne).
Il s’intéresse
beaucoup à la santé
et l’alimentation
saine. Tandis que Théophile fait ses
études pour devenir instituteur en école maternelle. Il s’intéresse à la psychologie, la philosophie et la Bible. Il aime voyager en portant son sac de couchage et parle de
la Bible avec les gens. Leurs intérêts sont très différents, mais ils jouent parfois aux échecs ensemble.
© Reiko Nanaka
Chiaki & Sumire.
Elles sont lycéennes
et ont 17 ans. Depuis l’âge de 5 ans, toutes les deux jouent au football pour lequel elles sont toujours passionnées. Elles adorent l’univers d’Harry Potter dont
elles ont des baguettes magiques. Maintenant, elles vont au même lycée, mais à partir de l’école supérieure, leurs chemins se sépareront. Chiaki ira à l’école spécialisée pour devenir infirmière, alors que Sumire fera ses études pour travailler dans
le domaine social à l’université. Toutes les deux sont gaies et
vives, mais Chiaki est plutôt scrupuleuse et Sumire a un caractère simple.
© Reiko Nanaka

Pin It on Pinterest

Share This

Vous avez appréciez l’article ? Partagez le !

Aidez-nous à développer l'art de la photo en partageant sans modération ;)