Apprendre la photo

La photo noir et blanc : Le guide pratique

Pinterest LinkedIn Tumblr

Il y a quelque chose de magique dans la photographie en noir et blanc, n’est-ce pas ? La beauté intemporelle des photos, l’émotion qu’elles procurent… Pendant très longtemps, la photographie en noir et blanc a été le seul support disponible en photographie. Si la photographie couleur existe également depuis longtemps (la première photo couleur a été prise en 1861), ce n’est que dans les années 1960 que la couleur a véritablement commencé à dominer le monde, et il en est ainsi depuis. Certains pourraient penser que les photos en noir et blanc sont archaïques et n’ont plus aucune utilité dans le monde moderne. Cependant, il y a une raison pour laquelle la photographie en noir et blanc est toujours populaire.

photo noir et blanc arbre dans un lac
« Le noir et blanc crée un étrange paysage de rêve que la couleur ne peut jamais offrir. »
Jack Antonoff

La photo noir et blanc peut apporter une nouvelle perspective et une esthétique à vos photos qui ne peuvent pas être exprimées par la couleur.

Indémodable, la prise d’images en noir et blanc a évolué avec l’histoire. Toujours autant plébiscitée, certains y voient au travers de cette approche une manière de capturer le moment différemment.

Toutefois, quelques questions restent dans votre esprit : quelles bases dois-je acquérir pour réussir une photo en noir et blanc ? Quelles différences y a-t-il avec la photo en couleur ? Comment faire ressortir le contraste ?

C’est pourquoi aujourd’hui, nous vous proposons de faire un focus sur la photographie en noir et blanc afin de vous donner les bases pour réussir un bon cliché monochrome.

Qu’est-ce que la photo noir et blanc ?

Une photographie en noir et blanc, c’est tout simplement ce que vous ne pouvez pas retranscrire en couleurs. Si on devait comparer la couleur et le noir et blanc, un cliché en couleur serait la représentation du réel alors que le noir et blanc serait l’interprétation du présent.

La photographie en noir et blanc, toujours populaire ?

Le noir et blanc est né avec l’invention de la photographie dans les années 1830. Bien que le numérique ne cesse de se développer, les travaux en noir et blanc ont parcouru les siècles mettant en lumière cette part de mystère propre à chaque artiste. La technologie se met aujourd’hui au service de cette approche artistique grâce aux outils de conversion qui viennent sublimer ce langage contemporain.

Le travail en noir et blanc permet de faire passer des émotions différemment. Comme le souligne Kadir Van Lohuizen qui avait couvert l’ouragan Katrina en 2005 « Je préfère photographier en noir et blanc qu’en couleurs. Le noir et blanc va à l’essentiel — la couleur aurait distrait l’histoire que je voulais raconter ». C’est notamment cette fascination pour la véracité des images monochromes, qui rend le noir et blanc si intemporel.

Pour tous ceux qui veulent raconter une histoire autrement, transmettre l’authenticité et l’essence du moment au travers d’un cliché, alors la prise de photo en noir et blanc est intéressante. Mais attention, au-delà de la simple intention de capturer le moment en noir et blanc, la technique et l’entraînement sont nécessaires à la réussite de cette expression si particulière.

Comment ? On vous explique ça en 4 étapes clés ci-dessous.

Comment réussir une photo noir et blanc : 4 étapes clés

Visualiser en noir et blanc

Lorsque vous regardez un paysage ou un coucher de soleil par exemple, qu’est-ce qui vous saute aux yeux ? Les couleurs ! Oui, car ce qui apparaît à la vision humaine en premier lieu sont les couleurs.

Vouloir photographier en noir et blanc revient à regarder le monde sans couleur. C’est pourquoi cet exercice est particulièrement difficile. En revanche, ce qui est intéressant lorsque l’un de nos sens est mis de côté, c’est que les autres prennent le dessus. Tout ce qui va compenser la perte de couleur va ressortir à vos yeux : lignes, formes, contrastes, lumières, reliefs… Ce qui revient à être davantage dans un processus créatif et à voir « les choses » autrement. C’est exactement ce qui est recherché dans le travail du noir et blanc : visualiser d’une nouvelle manière.

L’une des clés pour réussir un bon cliché en noir et blanc, c’est donc d’ajuster votre perception et d’être dans l’intention du noir et blanc. Comment nous direz-vous ? L’entraînement !

Par exemple, vous pouvez sélectionner une photo en couleur et la retravailler en noir et blanc dans un logiciel post-traitement. Repérer les parties à isoler, observer les zones de contrastes intéressantes, accentuer les lignes qui donneront du relief à la photographie… C’est un excellent exercice pour aiguiser votre regard au noir et blanc.

Le sujet est roi

Tous les sujets ne s’adaptent pas à la perspective du noir et blanc. Même si la spontanéité et la créativité de l’artiste sont nécessaires à la production d’un bon cliché, la réflexion autour du sujet est nécessaire pour réussir une photographie en noir et blanc. 

Pour savoir ce qu’est un bon sujet, allez lire cet article qui y est dédié 😉

Comprendre les critères liés à la composition de l’image, c’est impacter et donner le caractère tant recherché à votre photographie. Quels sont-ils ?

Les lignes : apparentes sur des buildings, sur du bois fissuré, les pavés d’une ruelle… Une ligne permet souvent d’être le point de contraste entre la lumière et l’ombre. Les identifier et diriger son attention dessus, c’est faire ressortir un détail que l’on ne voit pas avec les couleurs.

La texture : c’est tout ce qui touche à la matière. Pensez au bois, un tissu, les rides sur un visage, les plis d’un vêtement, les gouttes d’eau sur une feuille, etc. Tout ce que la couleur ne fait pas ressortir, le noir et blanc le mettra en évidence.

Les formes : l’absence de couleurs mettra en lumière les formes. Formes rondes, triangulaires, répétitives, carrées… Tout ce que vous offre la nature est un prétexte pour le photographier en noir et blanc. Les formes géométriques permettent de structurer votre photo et donc de guider le regard sur le résultat.

Entre ombre et lumière : l’importance du jeu de contraste

Jouer avec les contrastes, va vous permettre de donner du relief à votre photo. Sans ça, vous obtiendrez un résultat plat et uniforme, tout le contraire du caractère que l’on recherche lorsqu’on travaille le noir et blanc.

En perdant la couleur, un moyen intéressant de donner de la profondeur à votre photographie est ce jeu d’opposition. Tons clairs, foncés, zones d’ombre ou lumières naturelles, amusez-vous à isoler les parties propices à ces réglages.

Le saviez-vous ? Shooter par temps nuageux est propice à la photographie en noir et blanc. Orage, tempête, pluie sont autant d’éléments de composition intéressants à travailler. En effet, les nuages viennent couvrir la lumière naturelle atténuant les couleurs et renforçant le noir et blanc. Vous aurez donc l’occasion de jouer sur les contrastes existants. Photographier par temps couvert est donc une excellente manière de donner de l’intensité à un cliché en noir et blanc.

Shooter en RAW

Lorsque vous décidez de shooter en noir et blanc, 2 options s’offrent à vous :

La 1re est de photographier directement avec le mode noir et blanc de votre appareil. En shootant avec ce mode, vous obtiendrez une image directement convertie en nuances de gris. Attention toutefois, cette solution est souvent vue comme le moyen de facilité, pourquoi ? Ce mode supprime littéralement les données colorimétriques (valeurs RVB) de votre cliché. Par conséquent, une fois sur votre logiciel de traitement, vous n’aurez que peu manœuvres pour jouer sur les contrastes et la lumière des différentes parties de votre photo. Résultat, vous obtiendrez une photographie plus plate et avec moins de relief.

La 2de option est de shooter votre photo au format RAW pour ensuite la retravailler dans votre logiciel post-traitement afin de la convertir en noir et blanc. Vous pouvez soit, mettre votre appareil en mode noir et blanc (pour avoir un aperçu immédiat du rendu final) ou laisser le mode couleur, dans les deux cas le format RAW conservera la colorimétrie.

Le format RAW est le meilleur moyen pour travailler votre image en post puisqu’il a l’avantage de conserver les valeurs RVB de votre image. Lorsque vous décidez de shooter en RAW, l’ensemble des données enregistrées par votre appareil sont conservées lors du traitement. Ainsi, votre photo n’est pas figée et vous êtes libre de travailler les lignes, le contraste, les couches couleur ou encore le relief comme vous le souhaitez.

À se rappeler : lorsque vous shootez en nuance de gris, vous devez vous projeter dans l’interprétation de votre cliché. Autrement dit, au risque d’avoir un rendu quelconque, ne vous arrêtez pas à la prise de vue. La partie post-traitement fait partie intégrante des bases et de la technique d’un travail photographique en noir et blanc.

Photographie en noir et blanc : 10 conseils pour bien débuter

Conseil 1 : Trouvez l’inspiration

En voici une évidente que beaucoup de gens oublient de faire. Si vous voulez être doué pour la photographie en noir et blanc, vous devez vous inspirer de vieilles photos et de vieux films en noir et blanc. Regardez des photos et des films d’époque pour avoir des idées. Vous pouvez aussi regarder des photos contemporaines en noir et blanc.

Les vieux films peuvent être trouvés en ligne sans trop de difficultés, et les vieilles photos ne sont qu’à une recherche sur Google. Il n’y a aucune excuse pour ne pas regarder les médias en noir et blanc du passé, et du présent pour s’inspirer.

portrait photo noir et blanc

Conseil n° 2 : accentuer le contraste

Puisque la photo noir et blanc consiste à jouer avec le noir, le blanc et les nuances intermédiaires, il faut toujours accentuer le contraste des photos que l’on prend. Lorsque vous prenez une photo, pensez à l’aspect qu’elle aura en noir et blanc. Un ciel clair aura l’air intéressant lorsqu’il sera contrasté avec un objet sombre. La silhouette d’une personne ou d’un objet devant un fond clair créera un contraste saisissant. Les contrastes sont également utilisés dans la photographie de mode en noir et blanc ; les possibilités d’expérimentation créative sont illimitées. Prenez quelques photos et recherchez les éléments contrastants. Cela peut vous aider à déterminer comment prendre la photo parfaite.

photo noir et blanc

Conseil 3 : prenez des photos en RAW et regardez les options de votre appareil photo

Si vous êtes un photographe professionnel, le format RAW devrait être votre format de prédilection, mais il est particulièrement important si vous photographiez en noir et blanc. Avec le format RAW, vous pouvez retoucher la photo au mieux de vos capacités et la faire revenir en couleur si l’image ne fonctionne pas en noir et blanc.

Conseil : votre appareil photo peut également disposer d’une option « noir et blanc », qui peut vous donner une bonne idée de ce à quoi ressemblera la photo en noir et blanc. Si vous faites de la photographie de fleurs en noir et blanc et que vous voulez comprendre l’effet de la lumière et la forme qui en ressort, l’option noir et blanc ou monochrome vous aidera à mieux comprendre.

Conseil 4 : expérimentez l’exposition

Le portrait en noir et blanc est un bon domaine pour expérimenter l’exposition. Parfois, en surexposition ou en sous-exposition, vos photos peuvent ajouter des effets dramatiques. C’est particulièrement important pour la photographie de paysage en noir et blanc. Chaque fois que je trouve un cliché que je veux utiliser potentiellement pour une photo en noir et blanc, j’expérimente toujours différents niveaux d’exposition et je vois lequel s’avère le meilleur. Regardez aussi l’exposition de la lumière naturelle. Une lumière plate, où il n’y a pas beaucoup d’exposition, peut améliorer considérablement votre image. Essayez différents niveaux de lumière.

photo ville noir et blanc

Conseil n° 5 : le noir fait ressortir le blanc

Il est essentiel de faire ressortir des éléments de vos photos. Vous voulez que votre spectateur regarde un sujet qui ressort, puis qu’il regarde le reste de la photo pour voir s’il a oublié d’autres détails. Les photos en noir et blanc sont très efficaces, mais vous devez faire preuve d’un peu plus de prudence.

Conseil n° 6 : Rechercher des motifs

Il est intéressant d’introduire des motifs/schémas récurent. Quelque chose qui fait que les yeux des spectateurs suivent le motif et en recherchent d’autres dans votre image. Les motifs peuvent être des rochers sur le sol, des brins d’herbe, des voitures allant de gauche à droite, et tout autre objet, texture ou dessin se répétant. Par exemple, la capture de motifs dans la photographie de rue en noir et blanc peut rendre vos images distinctes et faire en sorte que le sujet principal attire vraiment l’attention. Les motifs fonctionnent très bien en photographie noir et blanc, car il n’y a pas de couleurs pour vous distraire.

photo de chaises en noir et blanc

Lorsque vous prenez une photo, recherchez des motifs. Si votre œil suit un motif, cela peut être un bon signe pour vous inciter à prendre cette photo. Essayez et voyez ce que vous obtenez.

Conseil n° 7 : Essayez les filtres

Grâce à des filtres, vous pouvez contrôler la quantité de lumière qui entre dans votre appareil photo. Cela peut être un atout important pour la photographie de paysage en noir et blanc, pour rendre l’image un peu plus sombre ou ajouter encore plus de contraste. Par exemple, si je mets un polariseur sur mon appareil photo et que je prends une photo de paysage en noir et blanc, les brillants deviendront un peu plus sombres, et cela peut ajouter encore plus de contraste. Des filtres partiels sur votre appareil photo peuvent également vous aider. Si un coin du cadre est lumineux, essayez de l’assombrir avec un filtre. Essayez avec et sans filtre. Cela vous permettra de voir quelles photos seront plus belles avec un filtre et lesquelles ne le seront pas. Un photographe ne peut pas réussir sans expérimentation, alors expérimentez !

Conseil n° 8 : utilisez un logiciel pour améliorer vos photos

Avec la photographie en noir et blanc, il faut penser à la postproduction. Photoshop et Lightroom peuvent certainement vous aider à améliorer vos photos en noir et blanc, mais il existe des programmes spécialement conçus pour les photos en noir et blanc. Il existe un programme appelé Silver Effex Pro 2. Il s’agit d’un plug-in pour Photoshop et Lightroom qui améliore vos photos en noir et blanc. Il rationalise votre processus de postproduction photographique et facilite grandement la réalisation d’une bonne photo. C’est un excellent outil.

Conseil n° 9 : Faites ressortir les émotions

La photographie en noir et blanc consiste à raconter une histoire, à mettre en valeur un sujet et à exprimer des émotions, sans la distraction des couleurs. Il ne s’agit pas de photographier des sujets qui manquent de couleur au départ.

photo d'un oeil en noir et blanc
« On voit différemment avec la photographie en couleurs qu’en noir et blanc… en bref, la visualisation doit être modifiée par la nature spécifique de l’équipement et des matériaux utilisés ».
Ansel Adams

Conseil 10 : N’ayez pas peur d’utiliser le Flash

Le flash est un peu tabou pour les photos naturelles, n’est-ce pas ? Cependant, en photographie noir et blanc, un flash peut être indispensable. Vous voyez, le flash crée des nuances de gris variables lorsque vous transformez cette photo en noir et blanc. Cela permet d’obtenir plus de contraste. Vous n’y pensez peut-être pas beaucoup pendant la prise de vue, mais en postproduction, ce flash peut ajouter du contraste à votre photo en faisant ressortir toutes les nuances de gris. Essayez-le et voyez ce que vous pouvez en tirer.

En résumé, la photographie en noir et blanc consiste à rechercher une nouvelle perspective et à créer un visuel mieux raconté sans l’utilisation de couleurs.

Voici quelques raisons pour lesquelles une photo en noir et blanc nécessite une attention particulière :

Pas de couleurs gênantes :

Les couleurs sont superbes, mais elles peuvent ajouter des distractions à vos photos. La magie de la photographie en noir et blanc réside dans le fait qu’elle ne comporte pas de couleurs dérangeantes et qu’elle vous permet de voir des contrastes et des motifs que vous n’auriez pas vus sur une photo en couleur.

Elle peut faire ressortir des émotions :

Lorsque vous regardez une photo en noir et blanc, vous pouvez penser à l’intemporalité. Cette photo pourrait avoir été prise aujourd’hui ou il y a 50 ans. De plus, les photos en noir et blanc peuvent vous faire ressentir de nombreuses émotions différentes qu’une photo en couleur ne peut pas vous apporter.

Elle peut nécessiter un équipement supplémentaire :

Les photos en noir et blanc nécessitent un équipement supplémentaire et des soins supplémentaires si vous voulez obtenir une bonne photo.

Plus d’expérimentation :

Des filtres, l’expérimentation de l’exposition et de l’éclairage, et des outils spéciaux pour la postproduction peuvent être nécessaires. Si vous pensez qu’il faut expérimenter avec les photos en couleur, les photos en noir et blanc nécessitent encore plus d’expérimentation.

Voir en couleur est un délice pour l’œil, mais voir en noir et blanc est un délice pour l’âme
Andri Cauldwell

Conclusion

Vous l’aurez compris, photographier en noir et blanc n’est pas le résultat d’une recette miracle. Quel que soit votre niveau d’expérience, si vous souhaitez aborder la problématique de la photographie en noir et blanc, l’apprentissage sera votre meilleur allié. Toutefois, quelques règles de bases comme un bon format adapté (RAW), les réglages d’exposition de votre reflex, le point de vue ou encore la compréhension du contraste sont des éléments qui vous aideront à sublimer ce moyen d’expression en nuances de gris.

Les artistes de la photographie en noir et blanc ont créé des visuels qui couvrent différents genres photographiques. Qu’il s’agisse de la photographie de rue en noir et blanc, de la photographie érotique en noir et blanc, de la photographie de portraits en noir et blanc ou même de la photographie animalière en noir et blanc, tous ces genres photographiques ont été enrichis par des photographes qui ont pris des photos sous un angle différent et ont exprimé leur point de vue sans couleurs.

La photographie en noir et blanc est là pour rester. Avez-vous déjà essayé cette technique visuellement artistique et satisfaisante ? Si ce n’est pas le cas, essayez de regarder au-delà des couleurs et de voir l’exquise beauté du monde en noir, blanc et gris.

À lire aussi : comprendre les bases de la lumière et de l’éclairage photo