Comprendre l'exposition

Comprendre la vitesse d’obturation en photographie

Pinterest LinkedIn Tumblr

La vitesse d’obturation de votre appareil photo est l’un des trois éléments clés pour obtenir une exposition correcte. En effet, régler correctement la vitesse d’obturation, l’ouverture et l’ISO est essentiel.

Qu’est-ce qu’un obturateur ?

Il s’agit tout simplement d’un « rideau » se trouvant devant le capteur de votre appareil photo. Il sert à contrôler le temps d’exposition de ce dernier à la lumière. Lorsque vous appuyez sur le bouton, ce rideau s’ouvre pendant un certain temps, puis se ferme. Aujourd’hui, les obturateurs sont soit mécanique, mais aussi électronique. Ces derniers ont exactement le même but, mais ils fonctionnent différemment. Pour en savoir plus sur les différents types d’obturateurs, vous pouvez lire cet article : « Différences entre obturateur mécanique et électronique. ». (En cours de rédaction).

Qu’est-ce que la vitesse d’obturation ?

C’est la vitesse à laquelle votre obturateur s’ouvre, expose le capteur de l’appareil à la lumière, puis se ferme. Essentiellement, c’est le temps passé par votre appareil à prendre une photo. La vitesse d’obturation est responsable de deux choses :

  • la luminosité de votre photo
  • la création d’effets artistiques en figeant ou en floutant le mouvement.

Vitesse d’obturation et exposition :

Comme je l’ai dit, la vitesse d’obturation est responsable en grande partie de l’exposition. Si vous utilisez une vitesse d’obturation longue, le capteur de votre appareil photo recueille beaucoup de lumière, et la photo sera très lumineuse. En utilisant une vitesse d’obturation rapide, le capteur de votre appareil photo n’est exposé qu’à une petite fraction de lumière, ce qui donne une photo plus sombre.

Par une journée ensoleillée, vous devrez peut-être utiliser une vitesse d’obturation rapide pour que votre photo ne soit pas surexposée. En revanche, la nuit vous utiliserez probablement des vitesses plus longues. Cependant, en utilisant des vitesses plus longues, vous aurez sans doute besoin d’utiliser un trépied pour obtenir des images nettes.

Vitesse d’obturation et mouvement :

Lorsque vous utilisez une vitesse d’obturation longue, l’obturateur va capturer pendant cette durée tout mouvement et cela se traduira pour un flou « artistique » dans votre photo. On utilise souvent cet effet dans les publicités de voitures et permet de communiquer au spectateur, une impression de vitesse en montrant le sens du mouvement.

Voici quelques exemples :

Slider image
Slider image
Slider image

Les photographes paysagistes peuvent utiliser intentionnellement de longues vitesses d’obturation pour créer une sensation de mouvement sur les rivières et les chutes d’eau, tout en gardant tout le reste parfaitement net.

D’autre part, la vitesse d’obturation peut également être utilisée pour faire exactement le contraire : figer le mouvement. Si vous utilisez une vitesse d’obturation particulièrement rapide, vous pouvez éliminer tout mouvement, même celui d’objets se déplaçant très rapidement (oiseaux en vol, athlètes en pleine course…). Une vitesse d’obturation extrêmement rapide, permet même de figer une goutte d’eau en l’air de façon parfaitement nette.

En résumé, les vitesses d’obturation rapides figent l’action, tandis que les vitesses d’obturation longues créent un effet de mouvement lorsque vous photographiez des objets en action.

Mesure de la vitesse d’obturation

On mesure la vitesse d’obturation en fractions de seconde, lorsqu’elles sont inférieures à une seconde. Elles apparaissent sous forme de fraction « 1/n ». Plus le « n » est élevé, plus l’obturation est rapide, plus l’image est sombre et enfin plus le sujet est net.

Par exemple, 1/4 signifie un quart de seconde, tandis que 1/250 signifie deux cent cinquantièmes de seconde.

La plupart des appareils photo modernes peuvent traiter des vitesses d’obturation allant jusqu’à 1/4000e de seconde. Certains modèles pros traitent même des vitesses beaucoup plus rapides tel que 1/8000.

La vitesse d’obturation la plus longue disponible est généralement de 30 secondes. Vous pouvez utiliser une vitesse d’obturation plus longue en utilisant des télécommandes externes, si nécessaire.

Light-icon
  • Bien que la vitesse d’obturation soit désignée par une fraction, la plupart des appareils n’indique que le dénominateur « n ». Une vitesse « 1/500 » apparaitra donc le plus souvent comme « 500 ». Cela peut être trompeur, car plus le nombre est grand plus le temps d’exposition est court.
  • Dans le cas d’une vitesse supérieure à une seconde (exemple 2 secondes), vous verrez le nombre comme ceci 2″.

Choisir la bonne vitesse

Pour cela, vous devez savoir quel type de photo vous désirez faire. En effet, si vous êtes un photographe de paysage photographiant avec un trépied, alors la prise de vue à basse vitesse ne sera pas un problème. Cependant, si vous avez l’intention photographier des mouvements rapides (animaux, athlètes…) il y a de fortes chances que vous ayez besoin d’un minimum de 1/250 et pouvant aller jusqu’à 1/1000, 1/2000 en fonction du sujet.

Il est essentiel de régler votre vitesse d’obturation au plus juste, puis d’ajuster votre ouverture et votre ISO.

Light-icon

Le mode Manuel vous permet de régler vous-même la vitesse d’obturation, l’ISO et l’ouverture. Cependant, si vous débutez et que souhaitez vous habituer à maitriser la vitesse d’obturation sans avoir à vous soucier des autres réglages, vous pouvez utiliser votre appareil photo en « Mode priorité à l’obturation » (S ou Tv). Ceci va vous permettre de régler la vitesse, tandis que l’appareil fera le reste.

Différents types de flou !

Bien qu’estomper le sujet en utilisant une vitesse lente puisse être utilisé à des fins artistiques, il existe un autre type de flou qui n’est pas « artistique » : Le flou de bouger !

Le flou de bouger de l’appareil photo se produit lorsque l’ensemble de l’appareil bouge lorsque vous prenez une photo à une vitesse insuffisante. Dans ce cas, non seulement le sujet est flou, mais l’image entière. Les trépieds peuvent empêcher cela, mais si vous n’en avez pas ou si vous ne pouvez pas l’utiliser, voici une règle générale pour choisir la bonne vitesse d’obturation : N’utilisez pas une vitesse d’obturation inférieure à 1/focale. En d’autres termes, si vous utilisez un objectif de 500 mm, maintenez votre vitesse d’obturation à un minimum de 1/500 (voir même 1/1000 si vous avez tendance à bouger).

Cela dépend néanmoins aussi de votre objectif. En effet certains objectifs possèdent des technologies de stabilisation de l’image qui peuvent vous aider à prendre des photos à des vitesses d’obturation plus lentes (généralement 2 à 4 stops en dessous) tout en tenant votre appareil à la main.

Light-icon

Il est essentiel de maitriser le sujet et de toujours choisir une vitesse d’obturation adéquate. C’est-à-dire ni trop faible, mais ni trop élevé non plus. En effet, il pourrait être tentant de régler sa vitesse d’obturation bien au-delà du nécessaire pour être sûr de figer votre sujet, cependant à chaque changement de valeur de la vitesse d’obturation vous multipliez ou divisez par deux la quantité de lumière reçu par le capteur. En réglant mal cette vitesse, il vous faudra alors compenser ce manque de lumière en utilisant d’autres paramètres comme le réglage ISO ce qui pourrait détériorer la qualité en introduisant du bruit numérique (pour rien). Utilisez donc un réglage nécessaire, ni plus ni moins !

Cas pratiques :

Sortez et trouvez quelque chose qui bouge (ex : voitures, animaux, tramways, etc.). Prenez-les en photo avec des vitesses différentes et remarquez l’effet que cela crée. La vitesse d’obturation est un réglage très intéressant à prendre en main et permet d’obtenir des images avec des effets uniques.

Conclusion :

La vitesse d’obturation est la vitesse à laquelle l’obturateur de votre appareil photo s’ouvre et se ferme lorsque vous prenez une photo. C’est donc le temps pendant lequel le capteur est exposé à la lumière.

Ce réglage est donc responsable de deux paramètres importants :

  • La luminosité globale de votre cliché.
  • De l’existence ou non d’un flou dans votre photo en figeant ou floutant votre

Pin It on Pinterest

Share This

Vous avez appréciez l’article ? Partagez le !

Aidez-nous à développer l'art de la photo en partageant sans modération ;)